Article

Article

Comment préparer et conserver vos plantes, fleurs et fruits pour vos infusions maisons hivernales ?

Comment préparer et conserver vos plantes, fleurs et fruits pour vos infusions maisons hivernales ?

Share Button

Les plantes aromatiques et médicinales, dont beaucoup peuvent facilement se cultiver au jardin, s’utilisent dans toute la maison, en cuisine, en infusions et même en utilisation cosmétique. Préparées soi-même, avec ses propres plantes et mélanges, les infusions sont remplies de bienfaits et de saveurs. Profiter de ces remèdes de la nature même durant l’hiver, demande une petite préparation. Alors munissez-vous de votre paire de bottes et de gants préférés, c’est parti pour un petit tour d’horizon des actions à mener !

Quelles plantes récolter pour les réserves d’hiver ?

Pensez à récolter vos dernières branches de verveine, et faites vos provisions de romarin, thym, marjolaine, origan, laurier sauce, mélisse, menthe, eucalyptus, tilleul, ortie, etc.* La plupart de ces plantes sont reconnues pour leurs propriétés toniques, antibactériennes, reminéralisantes ou détoxifiantes. En plus d’être délicieuses au goût, elles vous seront des plus utiles pour booster votre immunité et pour aider votre corps à se protéger contre les petits désagréments de la saison froide. Lors de la préparation de vos citronnades/orangeades, ne vous débarrassez plus de vos écorces ! Prélevez-les délicatement à l’aide d’un économe* et réservez-les pour le moment. Prélevez une partie de votre récolte de fruits : les pommes, poires, fruits rouges ou encore les physalis, qui se prêtent très bien au séchage. Préparez et placez en bocaux hermétiques vos épices en vrac (girofle, cannelle, cardamome, poivre…) et fleurs séchées (roses, camomille, lavande, bleuet, basilic…) * ATTENTION : n’utilisez que des plantes ou fruits dont vous connaissez l’identité exacte, garantis sans traitements, ni avant, ni après récolte, et non exposés directement à des animaux. Vérifiez l’apparence des plantes et triez-les soigneusement pour éliminer les impuretés (insectes et autres). Veillez à ce qu’elles ne soient pas humides, pour maximiser vos chances de réussir la déshydratation.

Comment sécher et conserver les plantes récoltées ?

Plantes : Le meilleur moyen de sécher la plupart des plantes est la suspension. Pour ce faire, rassemblez les branches par petites quantités (7 ou 8 branches max), nouez-les avec une ficelle et suspendez vos bouquets en hauteur, idéalement dans un endroit sec et aéré (un garage isolé fera très bien l’affaire). Vous pouvez aussi utiliser des cagettes : disposez vos branches de manière aérées et veillez à retourner les branches quotidiennement pour éviter le développement de moisissures. Fruits : le moyen le plus sûr et le plus rapide est d’utiliser un déshydrateur. Pour ceux qui ne sont pas équipés, utilisez votre four à la température la plus faible possible et laissez vos fruits se déshydrater pendant au moins 3 heures, porte ouverte. Attention, cette technique est très gourmande en énergie. Les écorces d’agrumes, quant à elles, sèchent facilement à l’air libre ou sur un radiateur, à condition qu’elles soient assez fines (prélevées avec un économe). Fleurs : il est assez simple de sécher des pétales de fleurs au micro-onde. Disposez-les sur une couche d’essuie tout et recouvrez-les avec une autre couche. Laissez sécher de 1 à plusieurs minutes selon la puissance de votre micro-onde. A la fin de l’opération, les pétales doivent être souples, mais complètement sèches. Une fois séchées, les plantes doivent être friables au toucher et bien sèches pour les conserver dans de bonnes conditions. Déposez chaque variété dans un bocal hermétiquement fermé, avec une petite étiquette pour les différencier facilement. Ces bocaux créeront en bonus un effet déco « botanique » des plus tendances ! Les ingrédients ainsi déshydratés se conservent durant toute la saison, en gardant au maximum leurs propriétés originelles. Vous disposez maintenant d’une réserve pour tester une multitude de recettes aussi savoureuses que bienfaitrices… à vos tisanières !

Recette : Infusion de noël aux épices

Pour deux mugs :  
  • - Deux bonnes cuillérées à soupe de mélisse (fraîche ou séchée)
  • - Une cuillérée à soupe d’écorces d’oranges ou de clémentines
  • - Une cuillérée à café de pommes séchées
  • - Une tranchette de racine de réglisse moulu
  • - 2 clous de girofle
  • - 2 ou 3 étoiles de badiane
  • - 1 quart de bâton de Cannelle (ou cannelle en poudre)
  • - Une pincée de gingembre en poudre
  • - Une pincée de cardamome en poudre
  • - Une cuillérée à café de bleuet séché
  • - Un peu de vanille fraîche (ou arôme naturel de vanille)
  Laissez infuser le mélange dans une eau à 80°C pendant 10 minutes Remarque : Vous pouvez moudre rapidement les ingrédients durs, ils infuseront plus facilement Bonus : Rajouter dans cette infusion de l’écorce de cacao en vrac donne l’illusion de boire un bon chocolat chaud de Noël ! Vous profiterez de leurs bienfaits (notamment le magnésium), mais sans les calories associées !

Une réflexion au sujet de « Comment préparer et conserver vos plantes, fleurs et fruits pour vos infusions maisons hivernales ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Catégories

Inscription à la newsletter

Je veux recevoir les offres promotionnelles de Blackfox
facebook_ah2015
facebook_ah2015
facebook_ah2015