Archives mensuelles : novembre 2017

Baies d'hiver

Expédition en nature pour préparer les fêtes

Envie d’une déco de noël esprit nature entièrement gratuite ?

On la trouve partout dans les magasins ou sur le Web, c’est LA tendance pour ces fêtes de fin d’année : la déco de Noël « esprit nature ». Cette année, pourquoi n’en feriez pas une partie vous-même ? Blackfox vous propose une expédition nature revigorante (et gratuite !) pour remplir votre panier de matériaux naturels afin de créer couronnes, déco de sapins et autres tables de fêtes.

Note : Renseignez-vous sur l’endroit où vous effectuez vos prélèvements, et veillez à respecter les espèces/espaces fragiles et/ou protégées.

Les mousses, la touche déco végétale incontournable !

Profitez de l’époque douce et humide de l’automne pour constituer une réserve de mousse fraîche. On en trouve dans les endroits humides comme les bords de rivière, en forêt ou sur les vieilles pierres. Nous avons tous près de chez soi un endroit ou pousse la mousse ! Choisissez un « tapis » bien vert, assez épais, dense, en bon état et si possible exempt d’insectes et bêbêtes en tous genres. En vous protégeant avec des gants de jardin, prélevez délicatement la mousse à la racine (pour préserver sa fraîcheur le plus longtemps possible). Vous pourrez par la suite la brumiser de temps en temps pour conserver l’humidité.

Les feuilles et branchages décoratifs, des trésors variés et insoupçonnés !

La nature regorge de pépites exceptionnellement décoratives, il suffit de les dénicher ! Prélevez des branches de sapin, pin, mélèze, épicéa, etc. Ces résineux sont sans conteste les arbres emblématiques des fêtes. Vous trouverez au pied de leurs troncs pommes de pins et autres cônes qui vous serviront aussi par la suite.

Mais d’autres espèces peuvent aussi créer des effets tout aussi intéressants : Aulne communs et tortueux (avec leurs fruits), romarin (alternative aux résineux), eucalyptus gunnii (ultra-tendance), cornouiller rouge (pour la couleur), bruyère, sauge, houx, ou encore saules, cep de vignes, etc.

On trouve parfois des petits troncs et branches de bouleau. Ces arbres très présents dans les pays nordiques sont très décoratifs et apporteront une touche scandinave à votre intérieur.

Note : N’hésitez pas à varier vos récoltes ! (épaisseurs de branchage, aspect, couleurs, etc.)

Les baies et fruits, les notes authentiques indispensables

Sans baies, point de déco de noël possible ! Elles apportent la petite touche traditionnelle aux styles les plus authentiques comme aux plus contemporains. Bien entendu, les baies de houx sont les plus connues, mais jetez donc un coup d’œil sur les baies rouges du Nandina (bambou sacré), qui, rassemblées en grappes, sont spectaculaires durant l’hiver. Jouez avec les couleurs : bleu (viornes d’hiver, jaune (malus), ou encore violet (Callicarpa)… Il est préférable de tenir celles-ci éloignées des enfants et des animaux car toutes ne sont pas comestibles, (voire toxiques). En revanche, cueillez sans problèmes les baies de l’aubépine, de l’argousier, de l’églantier ou encore du sorbier.


Baies de cynorhodon, poil à gratter

Baies de l'églantier ou cynorhodon


Pour les fruits, ramassez : glands, bogues de marron, physalis, noisettes, noix, kakis, etc.

Que faire avec vos récoltes ?

Faites l’inventaire de vos trouvailles, au besoin nettoyez-les soigneusement et faites sécher certains éléments si ceux-ci sont trop humides. Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de cette expédition : comment mettre en scène ces joyaux naturels dans votre maison !

Toutes les solutions pour bien protéger ses plantes pendant l’hiver

Tandis que les premières gelées se manifestent, les arbustes les plus sensibles au froid et au gel demandent une attention particulière. Selon les types de végétaux, il existe plusieurs solutions pour les protéger et pour être assuré de les voir refleurir à l’automne prochain….

Quelles plantes protéger contre le froid et le gel ?

Toutes les plantes dites Méditerranéennes (laurier, lantana, bougainvillée,) craignent le froid. Certaines comme les agrumes et notamment les citronniers sont encore plus sensibles. Toutes les plantes tropicales ou cactées doivent être elle aussi rentrées, l’idéal étant de les disposer dans une véranda ou dans un abri. Les arbustes en pot sont eux aussi plus exposés au froid. Soyez également attentif à certaines vivaces et bulles (dahlia, bégonia…).

Comment protéger du froid ses plantes ?

Maintenant que l’inventaire des plantes plus exposées au froid est fait, adoptez les bons gestes de protection en fonction de chacune : - Pour les agrumes, comme le citronnier, il est fortement conseillé de le mettre dans une véranda ou un garage (à la lumière). -Egalement très fragiles, les cactées et plantes tropicales qui ornaient nos terrasses ou balcons doivent hiverner à l’intérieur ! -  Pour les plantes méditerranéennes en pleine terre ou arbustes sensibles, un voile d’hivernage permettra de faire barrière au froid. Toutefois, il faudra ajouter un paillage de feuilles au pied de la plante pour protéger les racines. Protéger le tronc est également conseillé, pour ce faire de la toile de jute peut faire l’affaire. - Les plantes en pot facilement déplaçables, doivent être disposées dans un endroit à l’abri du vent (on évite donc une exposition nord), et le plus proche des murs pour ainsi limiter le froid et le gel. Ne jetez plus les morceaux de polystyrènes, ils peuvent servir d’isolation autour des pots les plus petits,  tout comme le papier bulle. Surélevez les pots si vous pouvez, afin de limiter le contact avec le sol froid, les racines seront ainsi moins exposées. Terminez par le voile d’hivernage à entourer en plusieurs couches selon la fragilité de l’arbuste.

Préparation d’infusions maison

Les plantes aromatiques et médicinales, dont beaucoup peuvent facilement se cultiver au jardin, s’utilisent dans toute la maison, en cuisine, en infusions et même en utilisation cosmétique. Préparées soi-même, avec ses propres plantes et mélanges, les infusions sont remplies de bienfaits et de saveurs. Profiter de ces remèdes de la nature même durant l’hiver, demande une petite préparation. Alors munissez-vous de votre paire de bottes et de gants préférés, c’est parti pour un petit tour d’horizon des actions à mener !

Quelles plantes récolter pour les réserves d’hiver ?

Pensez à récolter vos dernières branches de verveine, et faites vos provisions de romarin, thym, marjolaine, origan, laurier sauce, mélisse, menthe, eucalyptus, tilleul, ortie, etc.* La plupart de ces plantes sont reconnues pour leurs propriétés toniques, antibactériennes, reminéralisantes ou détoxifiantes. En plus d’être délicieuses au goût, elles vous seront des plus utiles pour booster votre immunité et pour aider votre corps à se protéger contre les petits désagréments de la saison froide. Lors de la préparation de vos citronnades/orangeades, ne vous débarrassez plus de vos écorces ! Prélevez-les délicatement à l’aide d’un économe* et réservez-les pour le moment. Prélevez une partie de votre récolte de fruits : les pommes, poires, fruits rouges ou encore les physalis, qui se prêtent très bien au séchage. Préparez et placez en bocaux hermétiques vos épices en vrac (girofle, cannelle, cardamome, poivre…) et fleurs séchées (roses, camomille, lavande, bleuet, basilic…) * ATTENTION : n’utilisez que des plantes ou fruits dont vous connaissez l’identité exacte, garantis sans traitements, ni avant, ni après récolte, et non exposés directement à des animaux. Vérifiez l’apparence des plantes et triez-les soigneusement pour éliminer les impuretés (insectes et autres). Veillez à ce qu’elles ne soient pas humides, pour maximiser vos chances de réussir la déshydratation.

Comment sécher et conserver les plantes récoltées ?

Plantes : Le meilleur moyen de sécher la plupart des plantes est la suspension. Pour ce faire, rassemblez les branches par petites quantités (7 ou 8 branches max), nouez-les avec une ficelle et suspendez vos bouquets en hauteur, idéalement dans un endroit sec et aéré (un garage isolé fera très bien l’affaire). Vous pouvez aussi utiliser des cagettes : disposez vos branches de manière aérées et veillez à retourner les branches quotidiennement pour éviter le développement de moisissures. Fruits : le moyen le plus sûr et le plus rapide est d’utiliser un déshydrateur. Pour ceux qui ne sont pas équipés, utilisez votre four à la température la plus faible possible et laissez vos fruits se déshydrater pendant au moins 3 heures, porte ouverte. Attention, cette technique est très gourmande en énergie. Les écorces d’agrumes, quant à elles, sèchent facilement à l’air libre ou sur un radiateur, à condition qu’elles soient assez fines (prélevées avec un économe). Fleurs : il est assez simple de sécher des pétales de fleurs au micro-onde. Disposez-les sur une couche d’essuie tout et recouvrez-les avec une autre couche. Laissez sécher de 1 à plusieurs minutes selon la puissance de votre micro-onde. A la fin de l’opération, les pétales doivent être souples, mais complètement sèches. Une fois séchées, les plantes doivent être friables au toucher et bien sèches pour les conserver dans de bonnes conditions. Déposez chaque variété dans un bocal hermétiquement fermé, avec une petite étiquette pour les différencier facilement. Ces bocaux créeront en bonus un effet déco « botanique » des plus tendances ! Les ingrédients ainsi déshydratés se conservent durant toute la saison, en gardant au maximum leurs propriétés originelles. Vous disposez maintenant d’une réserve pour tester une multitude de recettes aussi savoureuses que bienfaitrices… à vos tisanières !
Ingrédients naturels pour tisanes

Herbes, fleurs et fruits séchés pour tisane maison


Recette : Infusion de noël aux épices

Pour deux mugs :  
  • - Deux bonnes cuillérées à soupe de mélisse (fraîche ou séchée)
  • - Une cuillérée à soupe d’écorces d’oranges ou de clémentines
  • - Une cuillérée à café de pommes séchées
  • - Une tranchette de racine de réglisse moulu
  • - 2 clous de girofle
  • - 2 ou 3 étoiles de badiane
  • - 1 quart de bâton de Cannelle (ou cannelle en poudre)
  • - Une pincée de gingembre en poudre
  • - Une pincée de cardamome en poudre
  • - Une cuillérée à café de bleuet séché
  • - Un peu de vanille fraîche (ou arôme naturel de vanille)
  Laissez infuser le mélange dans une eau à 80°C pendant 10 minutes Remarque : Vous pouvez moudre rapidement les ingrédients durs, ils infuseront plus facilement Bonus : Rajouter dans cette infusion de l’écorce de cacao en vrac donne l’illusion de boire un bon chocolat chaud de Noël ! Vous profiterez de leurs bienfaits (notamment le magnésium), mais sans les calories associées !