Archives mensuelles : janvier 2019

Pourquoi opter pour une paire de bottes avec soufflet ?

Le soufflet est un élément ajoutée à une paire de bottes en caoutchouc dans l’objectif de s’adapter à votre mollet ! C’est aussi un élément esthétique, qui habille la botte et apporte une touche d’originalité. Il peut être en cuir, en caoutchouc ou même en élasthanne.

Comment savoir si je dois opter pour une botte avec soufflet ?

Tout d’abord, prenez le temps de calculer votre tour de mollet afin de décider si oui ou non, il vous faut opter pour une botte avec soufflet. Asseyez-vous sur une chaise, pied à plat sur le sol et le genou plié à 90 degrés. Munissez-vous d’un mètre ruban afin de mesurer la partie la plus large de votre mollet ! Evitez de tirer sur le mètre, car cela risquerait de décaler la mesure… N’hésitez pas à mesurer vos deux mollets, et référez-vous au plus fort. Chez Blackfox, nous préconisons de choisir des bottes de pluie avec soufflet si la largeur de votre mollet dépasse 12 cm !

La spécificité du soufflet

Le soufflet est l’élément d’une botte qui permet une grande adaptabilité morphologique. En effet, son objectif premier est de s’adapter à tous les types de mollet. Le système de serrage est simple d’utilisation. Facilitant l’enfilage, le soufflet vous procure donc un confort dans la botte plutôt un confort pour chausser et déchausser Il en va de même lorsque vous l’enlever ! Si vous avez pour habitude de rentrer à l’intérieur de vos bottes du jean ou bien un pantalon épais, le soufflet s’avère être une solution pour être à votre aise.
Il existe différents types de soufflet :

  • - Soufflet latéral ou arrière avec boucle : il favorise l’enfilage de la botte en caoutchouc. Vous pouvez vous permettre de l’ajuster en fonction de la largeur de votre mollet, et de votre pantalon, s’il est rentré à l’intérieur.
  • - Soufflet arrière élastique : c’est un bon moyen de gagner de l’ampleur pour votre jambe et principalement pour le mollet. Si vous avez un mollet fort, n’hésitez pas à choisir des bottes au soufflet élastique, afin de gagner entre 1 et 2 cm de tour de mollet, comparé aux mensurations standards. À l’inverse du soufflet avec boucle, le soufflet élastique s’adapte surtout aux bottes en cuir.
  • Chez Blackfox, nous avons donc élaboré des modèles de bottes en caoutchouc avec soufflet, qui permettent un confort optimal lors de la pratique de vos activités extérieures. Dans cette démarche, nous souhaitons créer des bottes qui correspondent à tous les types de morphologie. Découvrons ensemble nos deux modèles phares de la gamme avec soufflet.

    Les bottes Blackfox avec soufflet

    La botte Ambre pour femme en caoutchouc naturel, doublée coton, apporte confort et souplesse. Son soufflet et sa boucle d’ajustement s’adaptent à tous les types de mollet ! Cette botte femme fabriquée main, est idéale pour jardiner ou bien se balader en ville. Elle est disponible du 36 au 42.

    Bottes Ambre pour femme

    La botte Dakota pour homme offre les mêmes avantages que la précédente. Fabriquée à partir de caoutchouc naturel de haute qualité, cette botte de jardin est idéale pour une utilisation loisir. Elle est dotée d'un soufflet d'ajustement et d'une boucle de serrage pour épouser au maximum la forme de votre mollet...Fabriquée main, la botte Dakota est disponible du 39 au 46.

    Bottes Dakota pour homme

    Bien choisir votre paire de bottes, c’est important ! Véritable outil de jardinage, ou bien simple accessoire pour pratiquer vos loisirs en extérieur les pieds bien au sec, il est préférable de privilégier un confort optimal. Sachez qu’il existe également une alternative aux bottes avec soufflets : les demi-bottes ! Faciles à enfiler, elles s’adaptent plus facilement aux différentes tailles de mollets.

Zoom sur l’Amaryllis, une plante d’intérieur d’hiver

Plante très appréciée en décoration d’intérieur, l’Amaryllis impressionne toujours par la beauté de ses fleurs aux multiples couleurs… Découvrons ensemble quelles sont ses origines et comment s’occuper d’elle pour la conserver le plus longtemps possible.

Qui est vraiment l’Amaryllis ?

L’Amaryllis est une plante bulbeuse aux fleurs gracieuses et aux origines tropicales, puisqu’elle provient d’Amérique du Sud. Elle appartient au genre botanique des Hippeastrum, d’environ 80 espèces de plantes à bulbes, issues des régions tropicales d’Amérique du Sud et Centrale. Surnommée « Naked Lady », dame nue, en Amérique, parce qu’elle ne possède pas de feuilles, l’Amaryllis porte généralement 4 à 6 magnifiques fleurs. Le nom « Amaryllis » prend son origine dans l’Amaryllis Belladone, véritable Amaryllis, cultivée en terre dans les jardins. L’Amaryllis Belladone est une plante originaire d’Afrique du Sud qui est issue de la famille des Amaryllidaceae. À l’inverse de l’Amaryllis, c’est une plante d’extérieur rustique. En conséquence, l’Amaryllis comme plante d’intérieur est un hybride. Elle se distingue par ses très gros bulbes et ses fleurs imposantes supportées par de longues tiges. L’espèce la plus connue est celle du « Red Lion » dont la couleur traditionnelle est le rouge. Vous trouverez ses bulbes en vente d’octobre à février dans les jardineries. On cite aussi l’espèce d’Amaryllis « Apricot beauty », aux couleurs pastel, qui est particulièrement tendance ! Les variétés blanches, telle que « Mont Blanc » sont aussi très appréciées pour leur douceur et volupté.

Comment planter ou replanter une Amaryllis ?

La plante Amaryllis se cultive en pot et peut vivre jusqu’à 4 ans avant d’être rempotée. Le bulbe d’Amaryllis doit être planté dans un pot suffisamment lourd pour supporter ses grandes tiges ainsi que ses fleurs spectaculaires ! À partir du mois d’octobre jusqu’à février, il est possible de planter le bulbe et la floraison interviendra deux mois plus tard.
Passons de la théorie à la pratique et découvrons comment planter l’Amaryllis ?

  • 1) Tout d'abord, équipez-vous de gants de plantation qui vous faciliteront la tâche. Choisissez un terreau adapté aux plantes fleuries. Il peut être composé, à part égale, de terre de jardin, de terreau et de sable. Nous vous conseillons de disposer dans le fond du pot des billes d’argiles afin de favoriser le drainage de l’eau et d’éviter l’asphyxie de la plante.
  • 2) Munissez-vous d’un pot troué (pour laisser couler l’eau), suffisamment grand pour accueillir le bulbe. Ce dernier peut être gros, ce qui favorisera le développement de grosses fleurs et de grandes tiges !
  • 3) Plantez le bulbe dès que vous le pouvez… Si jamais ses racines apparaissent sèches, pas de panique ! Laissez tremper la base du bulbe dans l’eau durant quelques heures, afin qu’il se réhydrate. Il est important de laisser 1/3 du bulbe à l’air libre pour ne pas qu’il pourrisse.
  • 4) Patience, il ne vous reste plus qu’à attendre de voir apparaître les premières tiges et fleurs !
  • Quand et comment faut-il replanter l’Amaryllis ?
    Tous les 4 à 5 ans, vous pouvez rempoter le bulbe à l’automne pour redynamiser le développement de la plante. Les techniques de plantation sont identiques à celles présentées précédemment.

    Comment prendre soin de l’Amaryllis ?

    L’Amaryllis doit être disposée dans un endroit lumineux mais protégé par les rayons directs du soleil afin qu’elle ne s’assèche pas. Elle apprécie le terreau léger. Il peut être intéressant de la nourrir d’un engrais liquide pour potées fleuries dans l’objectif de soutenir la floraison et la croissance du feuillage.
    N’hésitez pas à arroser l’Amaryllis tous les 3 à 4 jours, en petite quantité, afin de maintenir le terreau légèrement humide (2 fois par semaine). Dès que les fleurs fanent, l’Amaryllis entre dans la période « dite » de repos végétatif. Vous pouvez poursuivre son arrosage, mais de manière plus espacée, en y ajoutant tous les 15 jours une demi-dose d’engrais pour plantes fleuries. Puis, les feuilles se mettront à jaunir… Coupez alors la tige à 2 ou 3 centimètres du bulbe et laissez les feuilles pousser. Vous pouvez désormais placer le pot dans un endroit abrité du soleil et observer le feuillage se développer naturellement. Cette période de dormance durera 2 à 3 mois avant de refleurir.L’arrosage doit être stoppé, car la sécheresse est indispensable afin de démarrer un nouveau cycle de végétation.


    Les couleurs pétillantes de cette fleur d’intérieur exotique, sa floraison abondante et ses grandes tiges sont très appréciées, surtout à l’occasion des fêtes de Noël ou au cours de l’hiver. Qu’elle soit blanche, rouge, jaune, rose fushia ou bien orange…l’Amaryllis est un réel élément de décoration quotidien, qui ajoute une touche de modernité, d’exotisme et de naturel à votre intérieur.

Quels soins apporter à vos cactus et plantes grasses d’intérieur ?

Les plantes d'intérieur remplissent de nombreuses fonctions : - elles habillent une maison, c'est une vraie touche de décoration, - elles apportent un aspect naturel à votre intérieur, - elles vous permettent de profiter d’un petit bout de nature, même chez vous. Découvrez alors nos conseils pour prodiguer les soins essentiels au développement des cactus et plantes grasses.

Les 3 gestes indispensables à apporter à vos cactus et plantes grasses

Geste numéro 1 : arroser sa plante d’intérieur pour de bonnes conditions de vie. En effet, l’arrosage d’une plante est indispensable pour maintenir sa croissance. Les cactus et autres plantes grasses, dites succulentes, sont adaptées à la sécheresse et ont donc des exigences bien particulières en matière d’arrosage. Ces plantes effectuent des réserves d’eau dans leurs feuilles, tiges ou bien leurs racines. Les arrosages se feront alors durant la période de croissance, afin de constituer des réserves d’eau lors de leur repos végétatif. Ce dernier, intervient très souvent en hiver.
Alors, lorsque le cactus ou bien la plante grasse est en repos végétatif, les besoins en eau sont minimes, voire même inexistants. Nous ne dépasserons donc pas un arrosage par mois, voire aucun arrosage si la plante n’en a pas besoin. En pleine période de croissance, la fréquence d’arrosage est légèrement plus élevée, d’une à deux fois par mois. On privilégiera un arrosage copieux mais espacé dans le temps. Attention : veillez à ne pas arroser les feuilles, et à ne pas détremper les racines. Une plante succulente sous-arrosée présentera un aspect terne, des feuilles rétractées et des gerçures. NB : si vous avez pour habitude d’utiliser un arrosoir, oubliez le pommeau qui risquerait de mouiller les feuilles. D’ailleurs, l’eau utilisée doit être tempérée, très peu calcaire et peu chlorée.
Geste numéro 2 : choisir un emplacement lumineux. Vous le savez, aucune plante ne peut vivre sans lumière. L’endroit idéal pour une plante verte succulente est donc une fenêtre, exposée au soleil ! Les cactus et plantes grasses sont originaires des pays chauds, elles se nourrissent donc de la chaleur. Après les températures estivales, les succulentes apprécient se reposer dans une pièce fraîche avec peu d’humidité. N’hésitez pas à placer vos plantes dans une pièce peu chauffée, près d’une source de lumière ! Ce repos est indispensable pour que vos plantes fleurissent l’année suivante.
Geste numéro 3 : porter attention aux maladies possibles. Savez-vous que l’ennemi numéro des cactus et plantes grasses est la pourriture ? Ce sont des champignons qui se développent suite à une humidité trop importante. Vous pouvez aussi trouver d’autres maladies dites cryptogamiques…Prenez le soin de tailler les parties malades afin d’éviter la propagation de la maladie. Vous retrouverez aussi les cochenilles comme parasites pouvant attaquer les plantes grasses et cactus. Comment les combattre de manière responsable ? Un peu d’eau savonneuse sur un chiffon, que vous frotterez sur la plante.

Rempotez votre plante d’intérieur

Le rempotage devient nécessaire lorsque les racines de la plante ne sont plus en capacité de se développer. Mais, comment savoir si votre plante doit être rempotée ? Pour les jeunes plantes, nous conseillons un rempotage tous les deux ans. Pour les plantes plus âgées, préférez un rempotage tous les 4 ans. NB : Nous préconisons de rempoter vos plantes d’intérieur à la fin de l’hiver de préférence, juste avant le démarrage de la végétation. Avant de rempoter la plante, vérifiez si elle n’est pas en période de fleuraison, ce qui risquerait de la fragiliser voir de stopper son développement.

Quelles sont les étapes à suivre ?

  • 1) Munissez-vous de terreau de rempotage adapté aux cactus et plantes grasses, au sein d’un pot de diamètre de 2 à 3 cm supérieur à l’ancien. D'ailleurs, n'hésitez pas à vous équiper de gants de plantation pour vous faciliter la tâche.
  • 2) Installez un lit de drainage à base de billes d’argiles d’environ 5 cm d’épaisseur. Les billes d’argile ont pour vertu de drainer l’eau et donc de préserver l’hydratation de la plante.
  • 3) Remplissez la moitié du pot du terreau puis placez-y la plante au centre, et comblez les vides avec le même terreau.
  • 4) N’arrosez la plante que si jamais le terreau est très sec.
  • Votre plante est désormais repartie pour 3 à 4 ans de croissance !


    Au-delà d’un aspect esthétique, les plantes d’intérieur nettoient l’air et vont même jusqu’à améliorer la circulation du son, tout en évitant la diffusion d’ondes trop rapides. Parce qu’elles améliorent notre qualité de vie et rendent nos intérieurs plus écologiques, ces plantes méritent toute notre attention. Retrouvez-nous la semaine prochaine pour un focus sur un autre type de plante, l’Amaryllis.

Quelles bottes chausser cet hiver ?

L’hiver s’est installé, le froid aussi, mais cela ne doit pas pour autant vous empêcher de profiter des merveilles de la nature ! Quelques petits travaux au jardin, une longue balade en forêt, une promenade en campagne, une randonnée à la montagne ou bien une virée en ville… Toutes vos activités extérieures nécessitent un équipement chaussant adapté aux conditions météorologiques ! Blackfox a donc réalisé, pour vous, une sélection des incontournables de l’hiver.

Par temps de pluie

Rien de plus désagréable que d’avoir les pieds mouillés lorsque vous profitez de la nature … À la ville ou à la campagne, en forêt ou au jardin, être bien chaussé suppose avoir les pieds au sec pour pratiquer toutes les activités extérieures possibles ! Pour ce faire, nous avons sélectionné deux paires de bottes idéales pour sortir sous la pluie cet hiver.

Découvrez les bottes et demi-bottes Candice pour femmes, disponibles du 36 au 41, en rose ou beige.

Composée d’une alliance innovante de PVC et de néoprène, la botte Candice apporte isothermie, souplesse et style lors de vos activités extérieures. Vous gardez alors les pieds au chaud et au sec, tout en étant tendance pour vaquer à vos occupations par temps de pluie.

Bottes et demi-bottes Candice

Les bottes Dakota pour hommes, allant du 39 au 46, fabriquée à partir de caoutchouc naturel.
La botte de jardin Dakota est idéale pour une utilisation loisir ! Dotée d’un soufflet d’ajustement et d’une boucle de serrage, elle épouse au maximum la forme de votre mollet. Les bottes Dakota sont fabriquées à la main, à partir d’un caoutchouc naturel de haute qualité. Son style dynamique et sa praticité font d’elle une botte tout terrain. De quoi pratiquer, par temps de pluie, les activités de jardinage ou de loisirs qui vous plaisent.

Bottes Dakota pour homme

Les bottes enfants Mikado, disponible du 22 au 34, en rose, vert et bleu.
Classique et intemporelle la nouvelle botte enfant 'Mikado' séduit par son design sobre et épuré. Cette botte enfant, faite main, est en caoutchouc naturel apportant confort et souplesse. Idéale pour les bambins qui aiment sauter les deux pieds dans les flaques d’eau !

Bottes Mikado pour enfants

Par temps froid

Le thermomètre est désormais négatif dans votre région ? Vous vous apprêtez à partir en vacances au ski ? Vous côtoyez le grand froid tous les hivers ? Blackfox a confectionné et sélectionné pour vous des bottes et chaussures adaptées aux périodes de froid, vous apportant confort et chaleur afin de profiter à fond de la nature !
Optez pour les demi-bottes et bottillons Cheyenne adultes et enfants noirs ou marrons-beiges, disponibles du 24/25 au 34/35 et du 36/37 au 42/43.
Ultra-chaudes et entièrement imperméables, la demi-botte et le bottillon Cheyenne sont dotés d’une fourrure intérieure épaisse et chaude ! En PVC, finition brossée, la Cheyenne imite parfaitement l’effet daim, pour être tendance où que vous alliez, sous la neige, sous la pluie et par grand froid.

Demi-bottes et bottillons Cheyenne

Les chaussures Irena pour femmes (37-42) et Bradley pour hommes (40-47) à chausser dans la neige.
Légères et ultras chaudes, ces chaussures de marche adaptées aux terrains enneigés, sont conçues selon une formulation innovante composée de caoutchouc synthétique "Téfaprène", conférant aux produits une grande légèreté. Le haut de la chaussure est en textile traité Téflon (imperméable, et anti tâche). Ces deux paires de chaussures de marche sont entièrement fourrées et sont dotées de semelles à crampons adaptées à tous les terrains, parfaites pour profiter de vos séjours au ski, ou bien des régions neigeuses.

Chaussures Irena et Bradley

Chaussez les chaussures Ontario, beiges ou noires, mixtes, allant du 37 au 47.
Balades et marches au grand air ont comme un air de légèreté ! Formulée à partir d'une matière innovante en caoutchouc synthétique, la chaussure Ontario vous surprendra par son extrême légèreté ! Elle possède un textile déperlant, imperméable et anti-tâches. La fourrure intérieure est très agréable pour se balader en hiver les pieds bien au chaud... Les semelles à crampons permettent de marcher sur tous types de terrains. Les randonnées d’hiver n’auront plus de secret pour vous !

Chaussures Ontario mixtes

De la maison au jardin

Laissez-vous tenter par les sabots pour femmes Cosy, disponibles du 36 au 42, et les sabots mixtes Oslo, allant du 36 au 46.
Trajet jusqu'à la boite aux lettres, récolte des légumes d'hiver dans le potager... Les petits allers et retours de votre maison à votre jardin sont fréquents, même en hiver ! Les sabots de jardin Cosy et Oslo sont parfaits pour ces types d'utilisations. Ils sont doublés en fourrure polyester pour garder vos pieds au chaud. Leur grande légèreté (en matière EVA) et leurs talons ouverts assurent un chaussage et déchaussage aisés. Ces sabots de Jardin femme ou homme assurent un confort optimal, pour se sentir au jardin comme dans des chaussons. Les sabots Cosy existent en bleu et rose. De plus, retrouvez les sabots Oslo en rose, violet, kaki, marron et noir.

Sabots Cosy pour femmmes et Oslo mixtes


Froid et loisirs extérieurs sont compatibles lorsque vous êtes bien équipés ! De plus, c’est un plaisir de redécouvrir la nature endormie, les cimes enneigées, les balades ensoleillées… L’hiver, à travers sa nature au repos, insuffle calme et sérénité en attendant les premiers frémissements du printemps. Si vous souhaitez essayer un produit de cette sélection des incontournables de l’hiver, cliquez ici pour trouver le revendeur Blackfox le plus proche de chez vous.

Comment donner une deuxième vie à votre sapin de Noël ?

Les fêtes de fin d’année touchent à leur fin et il est temps d’enlever les décorations de Noël… Et si vous avez opté pour un sapin naturel, vous constaterez qu’il fait grise mine… Alors, il est temps de s’en séparer pour lui offrir un nouvel habitat. Mais quelles sont les solutions pour donner une deuxième vie à votre sapin de Noël ?

Replantez votre sapin

Si vous aviez choisi un sapin en pot, en motte ou bien en container, avec ses racines, donnez-lui une deuxième vie au jardin ! Quelle bonne idée n’est-ce pas ? Il vous suffit de le secouer et si les aiguilles ne tombent pas, alors votre sapin est en bonne santé pour être planté.
Quelles sont les conditions nécessaires à la plantation de votre sapin de Noël ?
Il est nécessaire de disposer de suffisamment de place dans votre jardin car le sapin poussera d’au moins 40 cm par an. L’emplacement choisi doit être bien dégradé, loin des canalisations ou des aménagements maçonnés, afin d’éviter des dégâts lors de la croissance de l’arbre. De plus, les conditions météorologiques doivent être bonnes. Un sol non-gelé sera parfait pour accueillir votre sapin, lui permettant de se développer correctement en terre.
Comment s’y prendre ?

  • • Enlever la motte de son conteneur et la laisser tremper dans une eau à température ambiante, afin de bien l’hydrater
  • • Creuser un trou du double de la motte de votre sapin
  • • Mélanger à la terre extraite du compost et/ou du terreau
  • • Disposer le mélange de terre/compost et/ou terreau au fond du trou de plantation et régler la hauteur dans l’objectif que le collet de l’arbre soit au niveau du sol avant de terminer la plantation
  • • Tasser le mélange autour du pied de l’arbre et arroser abondamment.
  • Au mois de mars, n’hésitez pas à tasser une nouvelle fois le sapin et à y apporter de l’eau !

    Déposez votre sapin sur des lieux de collecte

    Une autre option s’offre à vous : vous pouvez déposer votre ancien arbre de Noël dans un lieu de collecte. Un grand nombre de villes françaises mettent à disposition des lieux de collecte, où il est alors possible de donner une seconde vie à votre arbre de Noël. Le sapin doit être naturel, c’est-à-dire sans aucune décoration ni neige artificielle. Aussi, il est inutile de le mettre dans un sac en plastique. Le plus souvent, ces conifères sont broyés et réutilisés en paillis ou bien en copeau de chauffage ! D’ailleurs, à Brest et à Rennes, vous pouvez repartir avec votre propre sac de paillis. Ces opérations de collectes durent en général jusqu’à mi-janvier. Dans tous les cas, votre sapin aura le droit à une deuxième vie, et c’est bien mérité !

    Allez à la déchetterie près de chez vous

    Si vous habitez un village ou une petite ville qui ne propose pas de centre de collecte de sapin, vous pouvez confier votre arbre de noël à la déchetterie la plus proche de chez vous, si elle pratique le recyclage de déchets verts. Il vous suffit de le déposer dans les bas à déchets verts.


    Les solutions pour donner une deuxième vie à votre conifère de Noël sont nombreuses ! Ce geste vert et éco-responsable valorise votre impact écologique. Si jamais vous recherchez une idée plus originale pour vous séparer de votre conifère, vous pouvez toujours le donner à des chèvres ! Et oui, les chèvres adorent les sapins ! Si jamais vous n’avez pas la chance d’avoir des chèvres dans votre jardin, c’est l’occasion d’aller à la rencontre d’un éleveur, le temps d’une balade en famille, bien emmitouflé et chaussé d’une paire de bottes fourrées