Archives mensuelles : juillet 2019

Zoom sur l’aubergine, légume estival

Et si on s’intéressait de plus près à l’aubergine ? Un légume estival par nature ! Avec Blackfox, partez à la découverte de son histoire, apprenez à la cultiver et à la cuisiner…

Mais qui est vraiment l’aubergine ?

L’aubergine est une plante potagère faisant partie de la famille des Solanaceae.  En France, on la cultive pour son fruit, que l’on considère comme un légume. Les premières cultures d’aubergines eurent lieu il y a plus de 4 000 ans, en Asie méridionale. Puis, peu de temps avant le Moyen Age, l’aubergine se cultiva en Afrique du Nord… Ce qui permit alors aux navigateurs Arabes d’introduire ce légume dans tout le bassin Méditerranéen. Lorsqu’elle arriva en Catalogne, l’aubergine fut nommée « albergínia ».

Quand on parle d’aubergine, nous pensons tous à ce légume allongé de couleur violet sombre, à la chair blanche et moelleuse… En effet, la variété « Barbatane » est la plus connue. Il existe cependant d’autres variétés, qui sont de formes rondes, et arborent d’autres couleurs… Elles peuvent être blanches ou parmes par exemple. En France, l’aubergine est principalement cultivée dans la région Aquitaine, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côtes-d’Azur… Vous l’aurez compris, elle aime le soleil !

C’est un légume-fruit riche en fibres, ce qui le rend particulièrement digeste lorsqu’il est cuit à la vapeur. Aussi, l’aubergine facilite le transit intestinal ! C’est aussi un aliment rassasiant, par impression de volume… Les personnes diabétiques peuvent se permettre d’en consommer puisqu’elle est pauvre en glucides. 

Comment cultiver l’aubergine ?

La culture de l’aubergine se fait toujours de la même manière, quelle que soit la variété. Elle a besoin d’un emplacement chaud et ensoleillé au potager.

Alors, quand faut-il planter l’aubergine ?  À l’arrivée du mois du mai, lorsque les dernières gelées sont passées, dans un sol léger et bien drainé ! L’aubergine commencera à pousser lorsque la température s’élève à 15 degrés et plus… D’où l’importance de la planter en plein soleil. Elle peut pousser jusqu’à 1m50 de haut !

Enfilez des gants et des bottes de jardinage, puis direction le jardin-potager pour cultiver l’aubergine : 

Etape 1 : Préparez le terrain au potager en choisissant une terre légère et un emplacement ensoleillé. Creusez un trou de plantation suffisamment important et nourrissez-le de compost bien mûr afin de garantir une terre riche et bien drainée.

Etape 2 : Munissez-vous de plants d’aubergine déjà démarrés, élevés dans des godets suffisamment importants. Les racines doivent être bien blanches, preuve de leur bonne santé. Si jamais elles forment un chignon racinaire, c’est-à-dire qu’elles s’entourent sur elle-même, prenez le temps de le défaire avant de planter.

Etape 3 : Plantez le plant d’aubergine dans le trou prévu à cet effet. Pour les protéger du vent et des possibles intempéries, n’hésitez pas à les enterrer, en recouvrant légèrement le collet de la plante.

Etape 4 : Arrosez abondamment après plantation ! N’hésitez pas à installer un goutte-à-goutte pour arroser tous les 3-4 jours, au niveau du sol. Cette étape est très importante puisqu’une aubergine contient plus de 95% d’eau…

À partir du mois de juin/juillet, la plante fleurit de fleurs violettes et jaunes. Ce sont les insectes pollinisateurs qui permettent la création de l’aubergine, en pollinisant les fleurs… Vous pourrez récolter ses fruits au mois d’août.

Cuisinez des lasagnes aux aubergines, sans glutens

Sachez-le : Malgré le fait que l’aubergine soit très peu calorique, elle absorbe très bien l’huile lors de sa cuisson… Elle peut alors se révéler très grasse si elle est cuite dans l’huile.

-          1h00 de préparation

-          1h15 de cuisson

Pour 8 personnes, il vous faut :

Pour la pâte : 

  • - 9 cl d’eau
  • - 2 oeufs
  • - 210 g de farine de riz complet
  • - 110 g de fécule de pomme de terre
  • - 20 g d’arrow-root
  • - 4 g de sel

Pour la garniture :

  • - 2 aubergines
  • - 2 c. à s. ½ d’huile d’olive
  • - 1 gros oignon
  • - 1 c. à c. d’origan séché
  • - 50 cl de coulis de tomates
  • - 16 cl de crème soja
  • - Sel et poivre

Place à la préparation !

1)      Pour la pâte : versez les 9cl d’eau dans un récipient, ajoutez-y les œufs, fouettez puis versez la farine, fécule de pomme de terre, arrow-root et le seul. Mélangez avec les mains et pétrissez 5 minutes. L’objectif est d’obtenir une pâte lisse et non-collante ! Laissez la pâte au repos pendant au moins 10 minutes.

2)  Concernant les aubergines : lavez-les et ôtez leurs extrémités. Puis, puis taillez-les en lamelles de 5mm de long. Disposez-les sur des plaques de cuissons, les badigeonner d’huile d’olive avec un pinceau, salez et poivrez. Enfournez-les au four pour 30 minutes de cuisson à 200 degrés.

3)  Émincez finement l’oignon, puis déposez-le dans une casserole. Ajoutez-y une demi-cuillère à soupe d’huile d’olive, de l’origan et du coulis de tomates. Laissez cuire le tout environ 15 minutes sur feu moyen. Salez, goûtez et laissez la sauce refroidir.

4)  Placez la pâte sur un tapis de cuisson fariné et taillez-la à l’aide d’un moule. Celui que l’on utilise ici fait 25cm/15cm, sur une épaisseur de 2 mm.

5)  Farinez le dessus de la pâte et la retourner plusieurs fois afin qu’elle n’adhère pas au tapis de cuisson.

6)   Huilez le moule et déposez la feuille de pâtes, puis 2 tranches d’aubergine, un peu de sauce, et 2 cuillères à soupe de crème. Recommencez cette opération sur 4 à 5 niveaux. Terminez par de la sauce et la crème ! Et pour les gourmands, terminez par une touche de gruyère, mozzarella ou bien parmesan...Afin de gratiner le dessus des lasagnes !  Enfournez pour 30 minutes à 170 degrés.

On en a l’eau à la bouche… Et vous ?

L’aubergine est un légume délicieux, facile à cultiver et riche en bienfaits nutritifs ! De quoi étoffer votre potager avec une nouvelle plantation au printemps prochain.

Quelles activités pour les enfants au jardin ?

Les vacances scolaires battent désormais leur plein ! C’est donc l’occasion de profiter du jardin pour s’amuser et passer du temps en famille…  Et quoi de plus stimulant pour un enfant que de s’épanouir en pleine nature et parcourir le monde végétal ? Découvrons ensemble quelles activités en nature à proposer aux kids !

1)      Faire de la peinture à l’eau

Choisissez un endroit coloré qui inspire les enfants, et laissez-les donner libre cours à leur imagination… Il suffit de récupérer des bouts de carton et de vous procurer de la peinture à l’eau ! Pas chère, rapide à préparer et inventive, cette activité ravira les kids au jardin.

2)      Partir à la chasse aux insectes

Et si on prenait le temps d’observer tous les insectes du jardin ? Les identifier et les compter ? Cette activité est parfaite pour se balader tranquillement au jardin. Regarder de plus près les feuilles, observer le sol, soulever les pierres… Tous ces petits recoins regorgent d’insectes à découvrir. N’hésitez pas à emmener avec vous un livre détaillant tous les insectes du jardin. C’est l’opportunité pour les kids de les reconnaître et d’en savoir plus sur chacun d’eux.

3)      Faire une cabane dans le fond du jardin

Ah, la cabane au fond du jardin… Un rêve d’enfant ! Facile à réaliser et offrant des possibilités de constructions infinies, c’est une activité ludique à faire dès qu’il fait beau. Du bois, des bouts de cartons, des draps, quelques coussins, un paquet de biscuits… Laissez-les imaginer la cabane de leurs rêves !

4)      S’organiser une journée sportive

Les enfants aiment se dépenser ! Alors, pourquoi ne pas leur proposer des activités aussi sportives que ludiques ? Balle au prisonnier, loup perché, course en sac ou bien d’œufs à la cuillère, cache-cache… Le jardin devient alors un terrain de jeu.

5)      Pratiquer de l’art avec des éléments naturels

Invitez les kids à cueillir ce qui les inspire dans la nature. Feuilles, herbes, cailloux, brindilles, fleurs, plumes… Tout ce qu’ils peuvent trouver est prétexte à créer un chef d’œuvre ! Avec toutes ces trouvailles, ils peuvent faire du collage sur une feuille blanche…

6)      Leur donner l’occasion d’ouvrir une galerie d’art

Des craies,  des dalles et éventuellement une paire de gants suffiront. Sélectionnez quelques dalles et laissez-les créer leur propre galerie d’art, à visiter dès que possible ! Ils s’inspireront alors de la nature pour dessiner… Invitez-les  à vous faire découvrir leurs œuvres d’art. Il vous suffira d’attendre la prochaine averse pour que cela disparaisse !

Les enfants sont très imaginatifs et la nature ne fait qu’amplifier ce phénomène… Ils ont besoin de dépenser leur énergie, alors autant leur donner l’occasion de le faire en pleine nature ! C’est une façon de stimuler leur imagination, de les laisser développer leur propres idées et leur propre vision du monde…

Sorties nature été

Les sorties à faire en nature cet été

Les vacances scolaires ont déjà débuté pour les écoliers et elles vont sûrement ne pas tarder pour un grand nombre d’entre vous… C’est l’occasion de se retrouver en famille pour profiter du jardin et partager des moments privilégiés dans la nature ! Petit tour d’horizon des évènements jardin à découvrir cet été…

Activités à faire en famille

-          Le Domaine du Rayol, jardin situé à Rayol Canadel Sur Mer, offre un véritable tour du monde des paysages méditerranéens. L’activité proposée « Les petites bêtes de nos jardins » invite les enfants accompagnés de leurs parents à porter un nouveau regard sur la faune du jardin. Voici les différentes dates de visites possibles : 19/07/2019, 26/07/2019, 2/08/2019, 9/08/2019, 16/08/2019, 23/08/2019, 30/08/2019. Puisque l’activité se pratique entièrement en extérieur, prévoyez des baskets et une casquette. Pour y participer, inscrivez-vous sur le site internet du Domaine de Rayol : https://www.domainedurayol.org/visites-et-activites/ 

-          La fête de la Madeleine au Domaine de Poulaines (Poulaines, Indre) : c’est au cœur de plus de 25 hectares de bois qu’une fête est organisée le 28 juillet prochain ! Le matin se déroulera un marché fermier, puis une fête foraine, et le soir un repas champêtre suivi d’un bal à partir de 20h00. Vous pouvez vous renseigner sur cet évènement sur le site internet du domaine : http://www.domaine-poulaines.com/

-           À  l’occasion du dernier week-end du mois d’août (du 31/08 au 01/09), la commune d’Aubevoye, située dans l’EURE, organise une fête des plantes et du jardin : Les Jardifolie’s. Un grand nombre d’animations pour les petits et les grands seront organisées afin de fêter la nature.

Pour prendre du temps pour soi

-          Été métropolitain-Classico vert en liberté : Dans la commune de Saint Vincent de Paul, tout près de Bordeaux, sera organisés le 13 juillet prochain, une éco-balade (18h00), suivie d’un concert de musique classique donnée en plein air par le pianiste William THEVIOT et le violoniste Florian MURTAZA. Le thème abordé ? La liberté. Alors, pourquoi ne pas se laisser bercer par la musique et se reconnecter à la nature le temps d’une soirée. Rendez-vous Place de l’Eglise, Rue Louis Savariaud, à Saint Vincent de Paul. En savoir plus sur http://www.jardin-et-ecotourisme.fr/

-          Fête des plantes de Creully (Calvados) : Le 13 et 14 juillet prochains (de 10h00 à 18h00), assistez à une exposition-vente de plantes rares, de décoration et de produits de jardinage, dans le Parc du Château médiéval de Creully. L’occasion pour vous d’échanger avec des professionnels, d’obtenir de précieux conseils sur l’aménagement de votre jardin et de profiter d’un cadre naturel magnifique… Plus d’informations sur : www.fetedesplantes@aol.com

-          La Grande Lézarde 2019 au Domaine de Raud, à Mens (Isère) : profitez d’une journée détente rien que pour vous le 25 août de 10h00 à 18h00 ! Au programme ? Concours de sieste, yoga en plein air, réveil Qi-gong, massages… ça donne envie non ? Découvrez-en plus sur le site de l’évènement : https://www.terrevivante.org/1600-la-grande-lezarde.htm

À l’occasion des vacances

-          Animations estivales au Jardin de l’Abbaye de Valsaintes à Simiane la Rotonde : Du 8 juillet au 23 août, l’Abbaye de Valsaintes vous propose une visite guidée de son incroyable site, d’une grande richesse naturelle…et historique. Une belle découverte pour les vacanciers qui sont de passage ! Pour en savoir plus, découvrez le site internet de l’Abbaye : http://www.valsaintes.org/abbaye/abbaye-roseraie-parc-floral-rosiers.php

-          Soignez la nature au Bioparc de Doué La Fontaine (Maine et Loire) : Le 18 juillet prochain, c’est l’opportunité de découvrir le Bioparc et de participer à des animations avec des soigneurs. Ils vous transmettront leur passion pour les animaux… Une activité pour petits et grands. (www.bioparc-zoo.fr)

Une sélection d'événements qui s’étalent tout au long de l’été et aux quatre coins de la France ! L’occasion de faire rimer vacances estivales avec plaisir au grand air !   

Comment se débarrasser des cochenilles ?

La cochenille, ça vous parle ? C’est l’un des parasites les plus fréquents au jardin ! Elles font des dégâts variables au printemps, en été et même à l’automne… Agrumes, cactées, hibiscus, hortensias, palmiers, orchidées, olivier, mûriers, roses… Un grand nombre de plantes sont mises en danger. Avec Blackfox, apprenez donc à vous débarrasser des cochenilles qui prennent trop de place au jardin…

Mais qui sont vraiment les cochenilles ?   

Les cochenilles sont des insectes qui se développent au jardin sous tous les climats, mais aussi sur vos plantes d’intérieur… Ce sont des hémiptères, de la même famille que les pucerons, les aleurodes ou bien encore les psylles. Leur sécrétion peut se matérialiser par des graines, des filaments, des moules, des lichens ou encore être farineuses…  

-          Les cochenilles à carapace : Ces insectes sont recouverts d’une coque cireuse noire, grise ou brune ! Cette cochenille est pulvinaire, ce qui signifie que lorsqu’elle pond, elle développe un amas blanchâtre. Ces nuisibles apparaissent au printemps, en mars et avril, pondent en mai et l’éclosion se fait entre mai et juillet. On la retrouve sur les hortensias, les camélias, l’érable, le marronnier, le tilleul, la vigne, le figuier, etc…

-          Les cochenilles à bouclier : Comme la cochenille à carapace, la cochenille à bouclier possède une coque, soit brune rougeâtre, brune foncé ou encore blanchâtre. Elle se développe très souvent sur les oliviers ou agrumes en tout genre.

-          Les cochenilles farineuses : On la rencontre très souvent sur les plantes d’intérieur ou de serre… Elles sont de forme ovale, blanches, à filaments blancs. Lorsqu’elles sont fécondées, elles pondent une centaine d’œufs dans une sorte d’amas cotonneux blanc. Les larves non fécondées se nourrissent ensuite de la sève des plantes. Sachez que les cochenilles farineuses apprécient la chaleur, entre 25 à 30 degrés, et un taux assez élevé d’humidité. Ce type de cochenille est très présent sur la sauge, les succulentes, les cactées, l’amaryllis, l’abutilon, etc…

Les cochenilles représente aujourd’hui 21 à 24 familles, soit 8000 espèces d’insectes ! Cet insecte piqueur-suceur aspire la sève des plantes, ce qui les affaiblit et peut aller jusqu’à les tuer…

Les dégâts effectués par la cochenille

Vous l’aurez compris, une attaque intensive de cochenilles peut littéralement condamner la plante. Le fait que les cochenilles se nourrissent de sève affaiblit la plante et altère son bon développement et sa croissance. En particulier sur les fruitiers, où elles peuvent condamner la récolte, voir même l’arbre…

Les cochenilles font donc un grand nombre de dégâts :

  • - Elles piquent et tâchent les végétaux ainsi que leurs fruits
  • - Elles transmettent des virus aux plantes
  • - Elles empoisonnent la plante
  • - Elles favorisent le développement de champignons sur la plante
  • - Elles colonisent les racines, ce qui les fait pourrir petit à petit
  • - Le miellat (liquide excrété par les cochenilles) obstrue les stomates des feuilles, ce qui entraîne alors une diminution de la photosynthèse. Les stomates des feuilles permettent la régulation des échanges gazeux entre la plante et l’atmosphère.

En bref, les cochenilles sont très parasitaires et mettent en danger vos plantes… 

Quel traitement pour éliminer les cochenilles ?

Pour éliminer les cochenilles, nous privilégions un traitement naturel pour préserver un maximum la plante et l’environnement…

Si l’invasion est moindre, pour lutter contre les cochenilles farineuses :

  • - Mettre de l’alcool à brûler dans un récipient, type bol
  • - Y ajouter de l’eau
  • - Puis plongez-y un coton tige
  • - Et, enlevez les cochenilles directement sur la plante, à l’aide du coton tige.

Pour stopper le développement des cochenilles à carapace :

  • - Dans un pulvérisateur, versez un litre d’eau
  • - Ajoutez-y une cuillère à café de savon noir et d’huile végétale
  • - Et enfin, terminez le mélange en ajoutant une cuillère à café d’alcool à brûler.
  • - Mélangez et pulvérisez sur la plante.

L’huile et le savon noir ont une action étouffante sur la cochenille. L’alcool à brûler ou ménager aura quant à lui une action répulsive.

On peut aussi  appliquer une autre méthode, tout aussi pratique et rapide :

Il faut de l’eau, de l’huile d’olive, du produit vaisselle, une cuillère à café et un pinceau.

  • - Versez une cuillère à café d’huile l’olive dans un récipient d’eau
  • - Ajoutez-y quelques gouttes de produit vaisselle
  • - Mélangez pour que la préparation soit homogène
  • - Trempez le pinceau dans la préparation et appliquez-la sur toutes les cochenilles présentes sur vos plantes…

Enfin, il est tout à fait possible de prendre le temps d’enlever les cochenilles une par une, à la main.  Munissez-vous des gants vynil, ils sont fins et permettent d’effectuer de petits travaux demandant dextérité et précision. 

Vous êtes désormais fin prêts pour affronter les cochenilles et les éloigner de vos plantes d’intérieur comme d’extérieur !