Archives mensuelles : août 2019

Quelles bottes chausser pour la rentrée ?

Les minis aventuriers reprennent bientôt le chemin de l’école, sous un soleil d’été encore présent… Mais l’automne ne tardera pas à montrer le bout de son nez ! Cartables, trousse crayons… mais pas que ! Les bottes font partie des équipements indispensables pour que les enfants fassent leur rentrée en toute sérénité. Blackfox a donc réalisé une sélection de bottes et sabots pour la rentrée scolaire adaptée à toutes les météos !

A l’occasion d’une journée ensoleillée

Les sabots Happy sont légers et rigolos ! Faciles à enfiler le matin, ils peuvent être portés lors d’une journée d’école, lorsque le soleil est encore notre invité. Leur lanière, placée à l’arrière, permet un bon maintien du pied. La matière EVA leur confère une grande légèreté, ce qui est agréable pour les kids qui fond de multiples activités à l’école. C’est un sabot pratique, qui se nettoie très facilement à l’eau. Rose ou bleu, avec un renard ou une chouette…Les sabots Happy sont adaptés aux enfants, du 22/23 au 34/35.

Sabots Happy enfants

Lorsque la pluie fera son grand retour

L’automne n’est pas si loin que ça, et la pluie non plus… Les bottes sont alors indispensables pour les écoliers ! Toujours dans la gamme Happy, nous proposons aux kids des bottes au look sobre, roses ou bleues, avec un patch relief amusant de renard ou de chouette ! Ultra-souples et ultra-légères, elles sont fabriquées en caoutchouc synthétique. Recyclables, sans phtalate et sans chlore, ces bottes de pluie sont confortables et très faciles à nettoyer… Courir, jouer, marcher sous la pluie… Les bottes Happy donnent l’occasion de barboter dans les flaques d’eau, les pieds au sec.

Bottes Happy enfants

Pour les plus grands en quête de style

Les bottes Mikado ont un style classique et intemporel ! Leur design sobre et épuré correspondra parfaitement à de nombreux petits looks d’automne. Elles sont en caoutchouc naturel pour plus de confort et de souplesse ! Parfaites pour les journées pluvieuses… Les bottes Mikado sont disponibles du 22 au 34, en bleu et vert.

Bottes Mikado enfants

Pour les explorateurs qui reprennent le chemin de l’école

Les bottes Aventure sont idéales pour les kids avides d’aventure ! Fabriquées en caoutchouc naturel, elles sont confortables et souples. Leur doublure en coton et leur couture en haut de tige apportent une finition parfaite à ce modèle. Elles sont disponibles du 29 au 36. C’est l’équipement idéal pour les sorties scolaires en pleine nature…

Kids avec les bottes Aventure

Avec un tel équipement, le retour à l’école rimera forcément avec joie et bonne humeur !

Les papilles en éveil au jardin

Quoi de plus naturel et ressourçant que de jardiner où se prélasser sur sa terrasse ? Si le spectacle visuel offert par la nature est perceptible par nous tous, arrêtons-nous quelques instants et mettons nos papilles en éveil… Avez-vous osé goûter aux fleurs de capucine qui rampent dans votre massif ? Les sens en alerte, le jardin va vous révéler de nombreux trésors et surprises insoupçonnés, parfois occultés…

Le potager, mais pas que…

Allouer un petit bout de son jardin pour cultiver son potager est monnaie courante, c’est même devenu une tendance depuis plusieurs années ! Picorer une tomate cerise ou une framboise directement  sur la plante, quel plaisir ! Et si vous sortiez de votre carré potager pour regarder vos plantes d’un autre œil ? Au-delà du caractère ornemental, les fleurs regorgent de surprises gustatives ! Il est certain que nous sommes plus habitués à les voir s’épanouir dans nos jardins que dans nos assiettes.. Pourtant, entre les fleurs fruitées, les fleurs épicées, les fleurs légumes…vous avez l’embarras du choix. Elles ne sont pas toutes comestibles, la prudence est donc de mise ! Mais du jardin à l’assiette, il n’y a qu’un pas alors laissez-vous surprendre par les saveurs et les textures de ces fleurs aux multiples facettes…

Une touche florale dans vos salades

Parcourez quelques instants votre jardin et arrêtez-vous devant cette annuelle aux fleurs bleutées : la bourrache. Récoltez quelques fleurs et saupoudrez-en sur vos salades... Sa saveur iodée proche de l'huître, surprendra sans nul doute vos papilles. Ce n’est d’ailleurs pas sans raison que l’on surnomme cette fleur l'huître végétale… Si vous continuez votre parcours, cueillez sur votre passage quelques œillets, capucines et pensées. Ces espèces enrichiront assurément vos salades estivales. Mais l’originalité de ces fleurs dans vos salades n’est pas que dans le goût, elle passe aussi dans le visuel ! Les couleurs chatoyantes des pétales et pistils donneront du pep’s et de la fraîcheur à vos plats. De quoi en prendre plein les yeux  jusque dans votre assiette…

Épices de fleurs…un voyage culinaire

Curry, safran, ras el-hanout …ils sont tous issus des fleurs !  Mais avant de fabriquer soi-même ces épices, allons faire un petit tour dans le jardin ou en pleine nature pour se procurer des fleurs capables de parfumer vos plats instantanément. Vous avez sûrement un pied de ciboulette dans votre jardin ou sur votre balcon ? Ne mettez plus les fleurs au compost ! Ces petits pompons bleus au goût de l’oignon et de l’ail peuvent vous servir en salade mais également avec vos poissons ou viandes (veau, agneau). Quasiment toutes les fleurs d’aromatiques sont consommables, fleurs de romarin, de thym ou de basilic., leurs subtiles arômes sont épatants ! À côté des aromatiques peut être avez-vous planté des œillets d’Inde pour éloigner certains nuisibles ? Penchez-vous sur ces fleurs à la forme de pompons et  croquez-les à pleine dent ! Ne serait-ce pas des notes de curry et de fruits de la passion que votre palet devine ? Osez les mettre dans vos salades ou en « beurre aromatisé » …

Des fruits en forme de fleurs…

Peut-être cuisinez-vous déjà les fleurs de violettes  ou de roses dans vos desserts ? Jouez la carte de l’originalité ! Enfilez vos sabots, direction le jardin pour récolter des fleurs surprenantes, qui sublimeront vos desserts. Fleurs de sauge ananas,  phlox avec ses arômes de noix et jacinthe… Le choix est multiple, il n’y a plus qu’à faire marcher votre créativité pour distiller tous les arômes de ces jolies fleurs dans vos desserts.

Le jardin et la nature regorgent de plantes et de fleurs si familières pour nous. Malgré tout leur richesse gustative est encore bien méconnue… Il suffit pourtant de quelques pas dans son jardin pour découvrir un univers végétal vaste et pour se procurer moult saveurs à portée de main…

Zoom sur la figue, fruit estival

N’avez-vous pas toujours rêvé d’avoir un figuier au jardin ? Et bien laissez-vous tenter ! Si le figuier est correctement exposé et bien entretenu, il vous donnera des fruits dès l’été ou à l’automne… Découvrons sans plus attendre comment le cultiver.

Mais qui est vraiment le figuier ?

Le figuier, aussi appelé Ficus carica, est un arbre fruitier originaire de Mésopotamie. L’histoire raconte qu’en 2 500 avant J.-C., les égyptiens nourrissaient leurs oies avec des figues… Plus tard, c’est sous un figuier que les célèbres Romulus et Remus furent allaités par une louve. Dans le jardin d’Eden, on considère la figue comme le fruit défendu ! Les feuilles du figuier servaient à Adam et Eve pour cacher leur nudité.

Sachez que le fruit du figuier n’est pas la figue, mais ses grains croquants situés à l’intérieur. Quant aux filaments roses, ils représentent eux les fleurs du figuier. Aujourd’hui, on dénombre plus de 250 variétés de figues comestibles. Malgré ses origines orientales, le figuier peut s’acclimater aux régions françaises, tant que les températures ne descendent pas en dessous de -15degrés en hiver. Il est très apprécié au jardin, surtout l’été car il apporte de l’ombre et une certaine fraîcheur…

Comment obtenir de délicieuses figues au jardin ?

La plantation : On plante généralement le figuier à l’automne, jusqu’au printemps, dans un terrain frais et profond. Les jeunes figuiers sont sensibles au froid, plantez-les donc dans un endroit abrité. Apportez du compost lors de la plantation, afin de favoriser le développement de l’arbre fruitier.

L’entretien : La première année, taillez le jeune plant à 3 yeux. Puis, la deuxième année, taillez les 3 rameaux obtenus sur 3 yeux. Enfin, la troisième année, taillez une nouvelle fois sur 3 yeux les rameaux obtenus. Sélectionnez les drageons les plus développés et les mieux placés et supprimez les plus faibles. Selon les variétés, les figuiers n’ont pas besoin du même taux d’arrosage. Cependant, sachez que les figuiers supportent très bien la chaleur et n’ont pas besoin d’apport d’eau trop conséquent. Lors des périodes de fortes chaleurs, les jeunes plants doivent être arrosés assez régulièrement. Si jamais il souffre d’un manque d’hydratation, leurs feuilles se verront flétrir…

La récolte : Elle se fait en été, au mois d’août, ou au début de l’automne ! Les fruits sont mûrs lorsqu’ils sont mous et que la peau se craquelle légèrement. Sachez qu’en France, il est possible de récolter certaines figues deux fois sur une même année, ce sont les bifères… Au mois de juin, ce sont les « figues fleurs », puis arrivent ensuite les figues d’automne. On compte parmi ses variétés bifères, la « Goutte d’Or », « Blanche d’Argenteuil » et la « Caromb ».

Et si vous ne voyez pas de figues apparaître ? Considérez cela comme normal… En effet, le figuier est un arbre qui nécessite une période d’enracinement importante. Un arrosage régulier durant les premières années sera nécessaire pour voir apparaître les premières figues.

Si les figues ne mûrissent pas ? Pas de panique ! Il arrive assez fréquemment que les figues ne mûrissent pas. Cela peut être dû aux raisons suivantes :

  • - L’arbre manque de soleil
  • - Il n’est pas encore suffisamment enraciné pour donner vie à des fruits
  • - Il ne trouve pas sa place où vous l’avez planté. Soit il est trop exposé au vent, ou encore la chaleur n’est pas suffisante. S’il n’est pas trop gros, n’hésitez pas à le déplacer !

Cuisinez une tarte aux figues

La fameuse tarte aux figues… Un vrai délice ! Lancez-vous dans sa préparation avec des figues toutes droites venues du jardin.

Pour 4 personnes, il vous faut :

  • - 1 rouleau de pâte brisée
  • - 10 figues du jardin
  • - 80g de poudre d’amandes
  • - 15cl de crème fraîche
  • - 1 sachet de sucre vanillé
  • - 3 cuillères à soupe de confiture d’abricots

Etape 1 : Choisissez un moule, recouvrez-le de papier sulfurisé et garnissez-le de votre pâte brisée. Réservez le tout au frais.

Etape 2 : Rincez vos figues et coupez-les en deux.

Etape 3 : Préchauffez le four à 210 degrés, thermostat 7. Puis, dans un récipient, mélangez la crème fraîche avec la poudre d’amandes et le sucre vanillé.

Etape 4 : Sortez la pâte du frais, et versez-y la préparation. Disposez par-dessus les figues préalablement coupées. Enfournez durant 40 minutes.

Etape 5 : Faites chauffer la confiture d’abricots, diluée avec un peu d’eau. Nappez le tout sur la tarte.

Et le tour est joué ! Bonne dégustation.

Le figuier n’a plus de secrets, ou presque, pour vous… De quoi lui trouver une place privilégié au jardin dès l’arrivée de l’automne. 

Comment aider les petits animaux du jardin à supporter la chaleur ?

Cet été, nous avons la chance de profiter d’un large soleil sur une majeure partie de la France… Cependant, une période de sécheresse s’est installée, faisant alors souffrir les végétaux et les animaux sauvages. Avec Blackfox, apprenez à leur venir en aide en pratiquant quelques gestes très simples.

Leur offrir de l’eau quotidiennement

Nous ne pensons pas toujours aux petits animaux sauvages qui passent par le jardin et qui subissent aussi les fortes chaleurs… Leur donner à boire est un geste primordial pour les protéger. Les oiseaux et hérissons n’ont pas moyen de s’abreuver dans les flaques d’eau ou ruisseaux habituels… Il vous suffit donc de placer une soucoupe d’eau sur votre balcon ou dans le jardin, à l’ombre et loin du passage des chiens et des chats ! Cette coupelle d’eau ne doit pas mesurer plus de 4 cm de hauteur, au risque de voir s’y noyer des insectes, telles que les abeilles, ou bien de petits oiseaux…. La technique idéale est de placer des cailloux dans le fond de l’eau, pour éviter tout risque de noyade. Pensez à changer l’eau très régulièrement afin d’éviter la propagation de maladies.

Les mamans hérissons ont besoin d’eau pour fabriquer du lait et nourrir leurs petits… Ce geste n’est pas anodin et sauvera sans doute des vies !

S’occuper des oisillons perdus

Un grand nombre d’oisillons sont encore dans leur nid…Tels que les chouettes, les martinets ou bien les hirondelles. S’ils sont placés sous les toits, là où il fait très chaud, les oisillons auront tendance à s’approcher du bord pour prendre un semblant d’air ! Là est le risque de chute… Si jamais vous en retrouvez-un et qu’aucun chat n’est dans les parages, n’hésitez pas à le replacer sur une branche ou dans son nid si vous y avez accès. Leurs parents ne sont pas loin et viendront les récupérer…

Attention : sachez que le martinet ne peut pas s’agripper à une branche d’arbre car ses pâtes sont trop courtes. Alors deux options s’offrent à vous :

  • - Si les ailes sont aussi longues que sa queue, vous pouvez l’aider à s’envoler
  • -Si jamais ce n’est pas le cas, c’est qu’il est encore trop jeune pour prendre son envol… Il est donc important de prendre contact avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux

Laissez les animaux sauvages entre de bonnes mains

Hérissons, fouine, écureuil, oiseaux… tous ces petits animaux sauvages susceptibles de passer par votre jardin ne peuvent pas être ramenés chez vous. En effet, il est difficile de se substituer à un parent. De plus, ses chances de survie sont nettement plus importantes dans la nature. Par exemple, les  oiseaux ne mangent pas de mie de pain mouillée et ne doivent pas ingérer de lait, toxique pour eux.

Si vous tombez nez à nez avec une des bébés hérissons en plein soleil, protégez-les  en les plaçant à l’ombre…et attendez le retour d’un parent. Si jamais un oiseau ou un hérisson adulte est blessé, appelez sans plus attendre l’Union Française des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage. Ils vous expliqueront la marche à suivre et prendront en charge l’animal si besoin !

Vous êtes désormais paré pour prendre  soin des petits animaux sauvages qui nous entourent…Des gestes simples qui permettent de sauver des vies et entretenir la faune.

Et si on faisait de la confiture de fleurs ?

En cette période estivale, jouez la carte de l’originalité en ajoutant une touche florale à vos confitures maison… Rose, pissenlit ou encore jasmin…De délicieuses recettes à base de fleurs de saison !

Gelée de rose

Laissez-vous tenter par une délicieuse recette de gelée aux pétales de rose... Prévoyez 10 minutes de préparation et 10 minutes de cuisson pour 3 pots de 250 grammes.

Les ingrédients nécessaires pour 3 pots de gelée : 

  • 100 grammes de pétales roses doucement parfumées (non-traitées)
  • 300 grammes de sucre semoule  

5 à 6 grammes d'Agar-agar (gélifiant végétal)

Etape 1 : Prenez le temps d'effeuiller les roses, les laver, et couper la base des pétales, souvent amère. Puis égouttez-les. 

Etape 2 : Les pétales sont alors à mettre dans une casserole avec 1 litre d'eau. Portez-le tout à ébullition. Laissez mijoter environ 10 minutes. Les pétales deviennent alors gris et l'eau rose. 

Etape 3 : Versez alors le contenu dans une passoire (à mailles) pour correctement filtrer le jus. 

Etape 4 : Transvasez le jus obtenu dans la casserole et ajoutez-y les 300 grammes de sucre ainsi que 6 grammes d'Agar-agar. Portez à ébullition tout en fouettant le tout. 

Etape 5 : Versez la préparation dans des bocaux, ébouillantés au préalable afin de les stériliser. Il ne vous reste plus qu'à fermer les bocaux et les retourner. Laissez refroidir à température ambiante et le tour est joué ! 

Astuce de grand-mère : N'hésitez pas à ajouter quelques gouttes de citron à votre gelée, afin de lui donner un goût acidulé. 

Confiture de pissenlit

Riches en vitamine A, B6 et B9, en vitamine C… Les pissenlits renforcent le système immunitaire, aident l’organisme à lutter contre les bactéries et éliminent les toxines ! C’est aussi une source de fer et de potassium, ce qui favorise l’équilibre du système nerveux. De plus, sachez que les pissenlits sont considérés comme des dépuratifs naturels. C’est-à-dire qu’ils régularisent les fonctions intestinales et favorisent la digestion.

C’est une plante vivace que l’on retrouve facilement dans les jardins et en prairie. Alors, pourquoi ne pas en faire une délicieuse confiture pour profiter de ses bienfaits ? Lorsque vous procéderez au ramassage des pissenlits, veillez seulement à ce qu’ils ne soient pas traités aux pesticides !

Les jeunes feuilles de pissenlit peuvent être consommées en salade, crues ou bien cuites.

Découvrons ensemble comment, à partir des fleurs, faire une confiture de pissenlits :

-          20 minutes de préparation

-          1h15 de cuisson

Il vous faut : 550g de fleurs de pissenlit, 450g de pommes vertes, 1kg de sucre cristal, le jus d’un citron.

Etape 1 : Rincez les fleurs de pissenlits à l’eau puis séchez-les. Détachez les pétales. Idem pour les pommes, les laver, les sécher et les râper. Et enfin, pressez le jus de citron.

Etape 2 : Déposez les différents ingrédients préparés au préalable dans un récipient. Ajoutez-y 90 cl d’eau et portez le tout à ébullition. Baissez le feu et laissez le tout cuir durant 45 minutes.

Etape 3 : Ensuite, versez la préparation dans un tamis et écrasez le tout pour récupérer un maximum de jus !

Etape 4 : Pesez le jus obtenu et ajoutez-y son poids en sucre. Faites cuire le tout en 25 minutes et remuez en même temps.

Etape 5 : Versez la confiture dans des pots ébouillantés au préalable. Fermez-les de manière hermétique et retournez-les sur le couvercle. À conserver à l’abri de la lumière.

À déguster sans plus attendre sur une tartine de pain ou bien accompagnés de céréales par exemple.

Confiture de jasmin

Vous avez la chance de voir pousser du Jasmin dans votre jardin ? Sachez que ces fleurs au parfum inégalable ont aussi leur place en cuisine… On vous propose une recette de confiture aux fleurs de jasmin qui risque de vous plaire !

Pour 10 personnes, il vous faut : 5 oranges et  1 citron jaune non-traités, 1.5kg de sucre en poudre, ½ litre d’eau, 500g de fleurs de jasmin.

Comptez 20 min de préparation et 1h10 de cuisson.

Etape 1 : Lavez les agrumes un par un, en conservant leur peau. Puis, hachez-les en prenant le soin de conserver le jus. 

Etape 2 : Déposer les fruits dans une bassine prévue à cet effet, avec de l’eau, le jus et les pépins. Faites bouillir le tout durant 20 minutes.

Etape 3 : Versez-y le sucre et laissez le tout cuir durant 50 minutes, en remuant de temps en temps.

Etape 4 : Place aux fleurs de jasmin. Broyez-les au mortier et ajoutez-les à la confiture 5 minutes avant la fin de la cuisson.

Etape 5 : Ecumez le tout et versez dans les pots stérilisés au préalable.

Alors chaussez vos sabots et direction le jardin pour récolter les fleurs qui sublimeront vos desserts…