Archives mensuelles : janvier 2020

Le jardin en hiver

Le jardin s’entretient toute l’année, y compris en hiver afin d’en profiter de plus belle dès le retour du printemps ! D’ailleurs, il vous reste encore du temps pour préparer votre jardin à d’éventuelles vagues de froid ! Alors, que faire dans le jardin et au potager en hiver ? Le renard noir vous partage quelques astuces et bons gestes à avoir.

Débarrasser son extérieur

Lorsque le froid s’installe, il est préférable de bien débarrasser le jardin... Rentrer les outils de jardinage et certaines plantes en pots afin que ces dernières ne souffrent pas du froid… Il en va de même avec le mobilier de jardin en matériaux qui risque de subir les conséquences de l’hiver, tel que le bois ou le plastique. Si vous n’avez pas d’abri, il est toujours possible de bâcher les différents éléments du salon de jardin. Enfin, si les enfants disposent de jeux, comme un trampoline par exemple, il est conseillé de les protéger ou encore de les démonter… En effet, de la rouille risque de s’y installer. Enfin, les piscines doivent être bâchées et les pompes retirées des bassins.

Faire un bon nettoyage

Une fois l’extérieur débarrassé, passons à l’étape du nettoyage. Bien sûr, cela concerne dans un premier temps tout ce qui doit être stocké à l’abri, comme le barbecue par exemple. Dans le jardin, les feuilles mortes sont à ramasser, les branches mortes sont à couper, les bulbes et les plantes fanées à enlever.

En hiver, n’hésitez pas à procéder à quelques tailles. Les végétaux concernés sont les arbres à pépins, les vignes et les saules pleureurs... L’hiver est également une période propice à l’élagage des arbres et arbustes, puisque l’arbre étant au repos végétatif, la sève redescend. Ainsi vous avez la garantie de retrouver au printemps un jardin en pleine santé.

Protéger les plantes

Le gel, le froid, les pluies et la grêle peuvent faire des dégâts sur vos plantes d’extérieur. Pour préserver ses végétaux, vous pouvez tout à fait retourner un pot en terre cuite sur les plantes qui ont été taillées à ras. Le paillage des plantes les plus fragiles, c’est-à-dire celles qui apprécient les climats tempérés voire méditerranéens, est aussi à prévoir. En supplément, un voile d’hivernage est apprécié lors des gelées, cf article du blog. 

Entretenir le potager

En hiver, c’est sans doute dans le potager qu’il y a le plus de travail. En effet, il faut penser à placer un voile d’hivernage pour éviter que les gelées ne détruisent toutes vos plantations. Il est également recommandé d’installer une serre qui conservera la chaleur et l’humidité. Si tel est votre choix, pensez à ouvrir la serre une heure par jour pour changer l’air et assurer le bon développement des végétaux.

Continuer à profiter de ses extérieurs

Même à la saison froide, le jardin est exploitable ! Un rayon de soleil ? Chaussez vos bottes (identifier produit) ou vos sabots fourrés (identifier produit) et faites le tour de vos extérieurs pour vous assurer que les végétaux vont bien. Vous pouvez aussi nourrir les oiseaux en accrochant des boules de graisses ou encore poser des nichoirs. Un tuto se trouve dans un article du blog. Enfin, rien ne vous empêche de prendre le déjeuner ou le goûter dehors, bien emmitouflé, c’est toujours un plaisir d’être en nature !

Il est d’ores et déjà possible de penser aux végétaux que vous souhaitez planter au printemps, aux outils à remplacer ou encore aux aménagements à prévoir pour l’été… Laissez libre court à votre imagination ! 

S’accorder du temps pour profiter de la nature, même sous la pluie !

Lorsqu’il pleut, nous avons tendance à vouloir nous protéger en restant bien au chaud... Pourtant, la pluie ne doit pas être un frein aux activités extérieures. C’est même bénéfique pour la santé des petits et des grands... Il suffit d’avoir un peu d’imagination pour bien s’occuper ! Découvrons les bénéfices que cela apporte, quelles activités pratiquer et comment bien s’équiper.

Les bénéfices d’une balade sous la pluie pour la santé

Sortir sous la pluie, c’est bon pour la santé ! Les personnes qui souffrent d’allergies respiratoires et d’asthme s’y sentiront même très bien... En effet, la pluie est chargée d’ions négatifs qui sont incroyablement bénéfiques pour la santé. Ils favorisent le renouvellement de l’air, réduisent l’asthme et la fatigue chronique. Au printemps, si vous êtes allergiques aux pollens, la pluie est votre alliée, car elle plaque les pollens au sol. La balade pluvieuse est alors agréable... De quoi respirer à plein poumons !

Le conseil du renard noir : une activité physique régulière est primordiale pour la santé, mais aussi pour le moral. Il est conseillé de faire 10 000 pas chaque jour, sous le soleil comme sous la pluie. Alors s’il pleut, sortons fêter ça en nature !

Les activités des jours de pluie

Les journées pluvieuses offrent de belles possibilités de balades dans la nature. Si vous avez la chance de vivre au bord de la mer ou que celle-ci n’est pas loin, foncez-y vous ressourcer ! L’air iodé décuplera les bénéfices de la balade sous la pluie. Vous pouvez également vous rendre en forêt. Là-bas, les arbres vous protégeront et la nature vous montrera toute sa beauté, sous un nouveau jour.

S’il y a une ferme près de chez vous, pourquoi ne pas la découvrir  ? Il existe aujourd’hui de nombreuses exploitations qui ouvrent leurs portes au public, ainsi que des fermes pédagogiques où vous pourrez participer aux tâches à effectuer auprès des animaux, qui apprécient la pluie.

Au jardin, il est tout à fait possible de jardiner sous la pluie. Cela peut même devenir amusant… Effectuer quelques plantations, par exemple, qui profiteront de l’humidité ambiante. Aussi, le désherbage est facilité, et les herbes sont plus faciles à arracher.

Enfin, une simple sortie sous la pluie est toujours un moment de plaisir. Surtout qu’avec les enfants, une promenade peut très vite se transformer en chasse aux escargots pendant laquelle les enfants et les plus grands pourront sauter dans les flaques d’eau.

Bien s’équiper pour en profiter

Pour que les balades se passent au mieux, vous devez être bien équipés. Prévoyez l’indispensable manteau imperméable ! Se couvrir, c’est important, mais pas trop non plus, car vous allez bouger et vous dépenser… Et vous opterez pour des bottes de pluie, vous offrant l’opportunité de sauter les deux pieds dans l’hiver, et dans les flaques, sans être mouillé. Pour les petits comme les grands, privilégiez des bottes de pluie souples et légères, qui favorise le confort durant la marche. Happy, Ambre, Chester… Les modèles sont nombreux, en fonction de votre style et de l’utilisation.

Vous l’aurez compris, la pluie c’est vivifiant ! Les activités à faire en nature sont d’ailleurs aussi nombreuses que les bénéfices apportés par un temps pluvieux… 

Fabriquer des nichoirs : pourquoi et comment ?

Fabriquer des nichoirs est bien plus qu’une activité pour occuper les plus jeunes. En effet, avoir des nichoirs dans son jardin est essentiel pour observer les oiseaux et les protéger. Les petites maisonnettes sont simples à fabriquer et surtout peu coûteuses. Voici comment procéder.

Pourquoi fabriquer des nichoirs pour les oiseaux ?

Avoir des nichoirs à oiseaux est idéal pour attirer les différentes espèces dans son jardin. C’est aussi une façon de contempler les oiseaux et de prendre soin d’eux. Grâce aux nichoirs, en hiver, vous pouvez espérer voir des mésanges, des merles, des moineaux ou encore des sittelles… Et de protéger ces espèces !

Fabriquer des nichoirs est simple. C’est une activité que vous pouvez très facilement faire en famille. Les enfants prendront un réel plaisir à dessiner le nichoir rêvé puis à le personnaliser... Les plus grands pourront quant à eux s’attaquer à la fabrication.

Comment fabriquer des nichoirs ?

Pour fabriquer un nichoir, vous aurez besoin des éléments suivants : 

  • - une planche en bois,
  • - une scie,
  • - des clous,
  • - des charnières
  • - une règle
  • - et un crayon.

Le conseil du renard noir : Il est préconisé d’avoir une perceuse avec une scie cloche afin de faire plus facilement les trous servant d’accès aux oiseaux.

La première étape : Commencez par tracer au crayon et à la règle les formes qui deviendront ensuite les murs, le sol et le toit. Pour les dimensions, vous avez le choix. Selon les oiseaux que vous souhaitez avoir dans votre jardin, les dimensions varient. Vous trouverez de très nombreux schémas en ligne pour vous aider.

La deuxième étape : Puis, il faut passer au sciage de la planche en bois, assembler les différentes parties avec des clous. Pour le toit, le renard noir préconise des charnières pour nettoyer l’intérieur du nichoir plus facilement.

La troisième étape : Place à la décoration des nichoirs ! Une activité qui plaira aux enfants… Peinture et tissus sont les bienvenues pour personnaliser les petites maisons de bois, mais aussi colorer le jardin. 

Où installer les nichoirs à oiseaux ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est préférable d’installer les nichoirs à l’abri du vent et loin des espaces du jardin qui peuvent éventuellement être traités avec des produits chimiques. Le nichoir doit être fixé à au moins à 1.50m de hauteur pour éloigner les petits oiseaux des possibles prédateurs, tels que les chats. 

Une astuce du renard noir : si vous possédez un beau rosier bien piquant, n’hésitez pas à y installer un nichoir au-dessus, pour dissuader les chats d’y grimper !

Si vous installez plusieurs nichoirs, il est conseillé de les espacer les uns des autres... En effet, certaines espèces de volatiles ont plus de mal à cohabiter. Une distance de 15 à 20 mètres entre les installations est appropriée. Celles-ci doivent être solidement fixées !

Il est bon de nettoyer les nichoirs entre deux nidations…Cela facilitera alors l’installation de nouveaux oiseaux. Pour s’assurer de leur bien-être, n’hésitez pas à déposer quelques boules de graines à proximité des perchoirs…Elles seront à coup sûr, très appréciées !