Archives mensuelles : novembre 2020

Zoom sur 5 activités bien-être à faire pendant le confinement

En cette période si particulière, nous savons à quel point il est important de se sentir bien et épanoui. Les activités en extérieur sont réduites et nous pouvons vite tourner en rond ! Le renard noir partage donc avec vous 5 activités bien-être à pratiquer à la maison, sur le balcon ou au jardin en cette période de confinement. 

1 - S’inspirer de la nature et de sa beauté pour créer un herbier de feuilles d’automne 

Et si on dessinait ? Bricolait ? Seul(e) ou bien avec les enfants, réveillons l’âme d’artiste qui sommeille en nous ! 

Si vous avez la chance d’avoir un jardin ou bien un coin de nature à 1 km de chez vous, pourquoi ne pas se lancer dans un herbier de feuilles d’automne homemade ? Une façon de redécouvrir la nature, de se pencher sur sa beauté et de prendre le temps d’identifier les différentes feuilles et espèces de végétaux. Des feuilles blanches, des crayons, du scotch et de nombreuses feuilles d’automne feront l’affaire… 

Le renard noir partage avec vous une collection de vignette caractéristiques des feuilles, arbres et arbustes que vous pouvez trouver : http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/arbres/identification-feuilles.htm (source : Université Sorbonne) 

2 - Faire une pause en contemplant la nature 

Cette nouvelle période de confinement nous permet une nouvelle fois de faire une pause, de se recentrer sur les choses et plaisirs simples de la vie… Un moment qui nous offre l’opportunité de contempler la nature et ceux qui la composent. Au travers de la fenêtre, sur le balcon, au jardin, ou bien sur le trajet des courses… Tous ces moments sont propices à l’observation, à la curiosité, avec ou sans les enfants ! 

Le renard noir vous propose donc d’imprimer un cahier de reconnaissance des insectes recycleurs et auxiliaires si jamais vous avez un coin de nature près de chez vous… Vous pouvez aussi profiter pour capturer l’instant en prenant une photo d’un beau coucher de soleil ou bien de l’évolution d’une plante, et le partager avec nous sur le Instagram Blackfox

3 - Booster son énergie en faisant du yoga 

Et si on se mettait au yoga ? Une façon d’apprendre à se relaxer via des exercices simples pour votre bien-être… Il existe de nombreux exercices sur Internet ou bien des applications mobiles qui vous accompagnent dans vos séances de yoga et vous permettent d’améliorer votre respiration. 

La petite astuce de renard noir : à la fin de vos exercices, vous pouvez prendre 1 à 2 gouttes d’huile essentielles de lavande sur un support neutre pour vous apaiser. 

4 - Se cuisiner des bons plats de saison

Poireaux, carottes, pommes de terre, brocolis, courge, potimarron ou encore épinards… Le mois de novembre offre de nombreux légumes tous aussi délicieux les uns que les autres. Qu’ils poussent dans votre jardin-potager ou bien que vous alliez les chercher chez le primeur d’à côté, profitez pour vous faire de bons petits plats réconfortants...D’ailleurs toute la famille peut y mettre la main à la pâte ! Soupe maison, gratin dauphinois ou bien de courges, poêlée de choux de bruxelles ou encore velouté de châtaignes… Toutes les excuses sont bonnes pour cuisiner des plats aux saveurs de l’automne ! 

5 - En profiter pour faire un peu de rangement au jardin, dans le garage, dans la cave

On laisse parfois un petit bazar s’accumuler dans le cabanon du fond du jardin ou dans un coin de garage. Le confinement nous offre l’opportunité de faire du tri et un peu de rangement dans toutes ces affaires. On peut alors nettoyer ou réparer certains de nos outils de jardinage. C’est aussi le moment de jeter des vieilleries ou bien de donner aux associations caritatives de vieux meubles ou des vêtements qui ne sont plus utilisés ! 

Le confinement est un moment où vous pouvez appuyer sur pause et prendre du temps pour vous, pour vos proches… Des instants précieux où la nature et les choses simples sont remis au cœur de notre quotidien ! N’hésitez pas à partager sur le Facebook et le Instagram du renard noir vous différentes activités à la maison ou au jardin…

Tout savoir sur la récolte des châtaignes avec le renard noir

Le début du mois de novembre laisse tout juste l'occasion de se lancer dans une dernière récolte des châtaignes ! Un moment que l’on peut partager en famille, en pleine forêt, en s’éveillant sur ce qui nous entoure.. Le renard noir vous accompagne donc dans votre récolte de châtaignes, pour vous aider à savoir où les ramasser, comment bien les choisir mais aussi comment les conserver ! 

Où récolter vos châtaignes ? 

Pour avoir la chance de récolter des châtaignes, les forêts sont un lieu idéal ! Avant de vous aventurez dans cette recherche, le renard noir vous invite à prendre une carte et à repérer les forêts les plus proches de chez vous. 

Une fois arrivé sur place, vous pouvez d’ores et déjà ouvrir l'œil et vous rapprocher des châtaigniers… Vous les remarquerez rapidement en découvrant des fruits tombés au sol, encore dans leurs bogues. Il ne vous reste plus qu’à prendre le temps de sélectionner les plus belles châtaignes possibles, en vous équipant de gants pour éviter de vous piquer. Le renard noir vous conseille par exemple les gants Aupébine adaptés à la taille des petits épineux, ou bien les gants Rosier, pour la taille des rosiers, et qui apportent une protection encore plus importante. De ce fait, vous éviterez de vous piquer le bout des doigts en récoltant les châtaignes et vous pourrez prendre le temps d’analyser leurs fruits. Vous pouvez aussi faire bouger légèrement les branches qui sont à votre portée, pour voir si des fruits mûrs ne sont pas prêts à tomber. 

Le renard noir met d’ailleurs à votre disposition quelques astuces pour différencier rapidement les châtaignes des marrons ! C’est juste ici : https://blackfox-group.com/fr/zoom-sur-la-chataigne-et-ses-bienfaits/ 

Le conseil du renard noir : pour que votre récolte se fasse dans les meilleures conditions possibles, un équipement de chasseur de châtaignes est le bienvenue !

- Une paire de demi-bottes ou de bottes pour marcher où vous le souhaitez et vous protéger des possibles tiques qui se logent sous de nombreux feuillages en forêt… 

- Un pantalon ou jean assez épais pour ne pas vous faire mal et être au chaud

- Un panier de récolte pour stocker votre butin… 

- Des gants pour vous protéger du froid et vous éviter de vous piquer les doigts. 

Comment bien choisir vos châtaignes ? 

Pour bien choisir vos châtaignes, il vous faut suivre différents critères : 

  • - Le fruit trouvé doit être bien ferme, son écorce lisse et brillante. La brillance est considérée comme un signe de fraîcheur 
  • - Ne pas constater la présence de trou dans le fruit… Cela risque de signifier qu’un vers ou insecte s’y est logé 
  • - Le fruit présent dans la bogue de châtaigne ne doit pas être décollé de l’amende, ce qui indiquerait un certain dessèchement 
  • - Le calibre de la châtaigne doit être homogène, plutôt gros et lourd. 

Sachez que les châtaignes les plus grosses ne sont pas forcément les meilleures… Privilégiez donc les bogues de taille normale. 

Comment conserver vos châtaignes ? 

Une fois récoltées, vos châtaignes pourront être conservées pour être dégustées plus tard dans l’année… En tant que fruits frais, elles craignent donc la chaleur ainsi que l’humidité ! 

Une première méthode de conservation : en cagette dans une cave Si vous avez la chance d’avoir une cave fraîche et aérée, vous pouvez disposer vos châtaignes dans une cagette et elles pourront se conserver jusqu’à 4 mois. 

Une seconde méthode de conservation : la congélation 

Dans un premier temps, il s’agit d’inciser la peau des châtaignes sur leur partie bombée, en forme de croix, et de les plonger dans l’eau bouillante durant 8 minutes. Dans un deuxième temps, vous pouvez sortir les châtaignes de l’eau et les égoutter. Une fois refroidies, vous pouvez ôter la peau et les placer dans un sac de congélation. Elles pourront ainsi se conserver au congélateur sur une durée d’un an ! 

Une troisième méthode de conservation : la mise en bocaux 

Pour être conservées suffisamment longtemps, vous pouvez aussi opter pour la stérilisation des châtaignes. 

Tout d’abord, il est nécessaire de stériliser un bocal. Une fois les châtaignes cuites et épluchées, vous pouvez les déposer à l’intérieur de celui-ci. 

Ensuite, il suffit de recouvrir d’eau bouillante salée et de fermer hermétiquement. Enfin, il est important de stériliser une nouvelle fois votre bocal dans un faitout rempli d’eau ou bien un stérilisateur si vous en possédez un. 

Il ne vous reste plus qu’à stocker vos bocaux de châtaignes dans un lieu sombre et frais, telle qu’une cave. Comme pour la congélation, vous pouvez au moins compter un an de conservation. 

Ces deux premières semaines de novembre vous laissent juste le temps de récolter les dernières châtaignes de l'automne, en pleine forêt ! À vous de jouer !