Actualité

Article

À l’automne, taillons les végétaux du jardin !

À l’automne, taillons les végétaux du jardin !

Share Button

En ce début du mois d’octobre, l’automne s'installe doucement et la végétation se transforme, les feuilles tombent, les arbres changent de couleurs… Alors, comme chaque année, un nettoyage et une petite coupe s’imposent ! En effet, les différents végétaux de votre jardin ont besoin d’une taille pour repartir de plus belle au retour du printemps. Pourquoi et comment les tailler ? Quels sont les plantes et arbustes concernés ? 

Pourquoi tailler les végétaux en automne ?

En plus de vous permettre d’y voir plus clair au jardin avant l’arrivée de l’hiver, la taille et le nettoyage redonnera une certaine vigueur à vos plantations et vous fera gagner du temps au printemps. Aussi, elle permet d’équilibrer leur silhouette, les rajeunir, et les protéger de différentes maladies. Tailler en automne, c’est aussi s’assurer de protéger les plantes face à l’arrivée du froid et des premières gelées. Car une fois les gelées installées, la sève descend des branches et la taille risque d'abîmer la plante…

Comment tailler vos plantes et arbustes au jardin ?

À l’automne, nous pouvons couper beaucoup de choses, mais pas de n’importe quelle manière…

1er type de taille : le nettoyage des arbustes à la floraison estivale, tel que le buddleia

La principale chose à faire est de raccourcir les rameaux défleuris, en retirant une partie des branches qui portent des épis fanés, ce qui induira la formation de nouveaux boutons floraux. Vous obtiendrez alors un beau bouquet de fleurs fanées… L’intérêt est de relancer la future floraison des plantes, sans qu’elles s’épuisent à produire de nouvelles graines.

2ème type de taille : la taille d’entretien qui consiste couper les rejets qui se sont formés à la base des troncs ou les bois morts

  • - Il vous suffit de couper à ras les rejets pour conserver une belle silhouette de l’arbre ou de l’arbuste
  • - Libérées les vivaces des branches qui se sont nichées au centre et qui les empêchent de poursuivre leur développement.
  • - Vous pouvez aussi en profiter pour retirer les bois morts des arbustes. Là aussi, il suffit de couper à ras les rameaux abîmés.

Les végétaux débarrassés de leur surplus de branchage seront alors plus aérés et recevront plus de lumière.

À savoir : lorsqu’on taille un arbuste, on taille toujours au même endroit, c’est-à-dire juste au-dessus d’un bouton fané et d’une ramification. Cela se fait de biais à ½ cm ou 1cm au-dessus d’un bouton tourné et vers l’extérieur. 

Découvrez la liste des végétaux à tailler cet automne 

  • - Les grimpantes : Lierre, vigne vierge, les ampélopsis, hortensias grimpants… Ces grimpantes poussent à outrance durant la saison estivale ! Elles en deviennent presque trop envahissantes et risquent de prendre beaucoup de place au jardin en automne. Une taille est nécessaire pour éviter leur encombrement et leur donner de la vigueur au printemps. Il vous suffit de couper les rameaux de l’année afin qu’ils ne dépassent pas du support sur lequel la plante grimpante évolue. Il est toujours bon de jeter un coup d’œil à votre toiture…afin de vérifier si les tiges ne passent pas dessous.
  • - Les vivaces : la taille d’automne pour les vivaces à surtout pour objectif de limiter la prolifération de maladies, parasites et champignons…Coupez simplement à ras la tige séchée de la plante, en laissant le feuillage qui confère un certain volume à la plante. L’anémone du Japon aura par exemple besoin d’une petite taille d’automne. 
  • - Les rosiers : En octobre ou novembre, privilégiez une taille haute sur vos rosiers,  si vous vivez dans une région au climat tempéré ou méditerranéen. Il s’agit d’une taille de nettoyage, où l’on ne supprime qu’un tiers de sa végétation. 
  • - Chez les rosiers grimpants non-remontants, profitons de l’arrière-saison pour supprimer les rameaux ayant déjà fleuris et les vieilles branches mortes. Vous pouvez aussi palisser les nouvelles pousses à leur support. Cela revient alors à attacher les rameaux ou tiges du rosier sur un support pour lui donner la forme souhaitée.
  • - Les rosiers arbustifs remontants ont eux aussi besoin d’une taille revigorante à l’automne ! Il est donc conseillé d’éclaircir l’arbuste et de couper les branches mortes situées en bas de la plante. Vous pouvez aussi supprimer 1/3 des branches ayant fleuri en coupant au niveau d’un bouton tourné vers l’extérieur.
  • - Quant aux rosiers miniatures, en pot, il est préférable de couper toutes les branches dont les fleurs ont fanées. 
  • - Enfin, les rosiers couvre-sols buissonnants ont aussi besoin d’une coupe d’automne ! La 1ère année, au mois de mars, il est bon de couper ⅔ du branchage et de supprimer les branches mortes… L’année qui suit, une fois l’automne arrivé, il est conseillé de raccourcir les branches du rosier d’un tiers de leur longueur. Sachez que les rosiers buissons se taille toujours à 15-20 cm de hauteur du sol ! 

Pour finir, les arbustes dont la remontée de sève est précoce sont aussi concernés par la taille d’automne, comme les cerisiers d’ornement par exemple. 

Qui dit taille des végétaux, dit outils adaptés ! Privilégiez donc un sécateur (préalablement désinfecté pour éviter la prolifération des maladies) en bon état pour couper les branches inférieures ou égales à 3cm de diamètre. Pour les branches faisant entre 3 et 5cm de diamètre, optez pour le coupe branche…  Plus qu’une paire de gants à enfiler, et le tour est joué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l'opération pour poster un commentaire *

Catégories

Inscription à la newsletter



facebook_ah2015
facebook_ah2015
facebook_ah2015