Archives pour la catégorie Non classé

Comment entretenir son sécateur ?

L’automne offre l’occasion de faire du ménage au jardin, mais aussi de trier et nettoyer nos outils de jardinage quotidiens… Et puisque la taille des arbustes se termine, notre sécateur a bien besoin d’un brin d’entretien ! Cet outil indispensable au jardinier doit être entretenu régulièrement, car s’il est sale et mal affûté, il peut faire souffrir les végétaux… Apprenons ensemble à démonter le sécateur, le nettoyer et l’affûter avant l’hiver.

Démontage du sécateur

En règle générale, les sécateurs sont démontables… Cependant, il peut arriver que certains sécateurs moins qualitatifs ne le soient pas. Vous pouvez donc sauter cette étape. Au contraire, si cela est possible, voici les étapes à suivre :

1)  Prendre une photographie, à l’aide de votre smartphone, du sécateur avant qu’il soit démonté. C’est un moyen de s’assurer que le sécateur sera correctement remonté.

2)  Il est tout à fait envisageable de se munir de gants anti-coupures pour plus de sécurité

3)  Se munir d’un tournevis ou bien d’une clé adaptée au sécateur en question pour dévisser la vis qui permet de maintenir les deux lames

4)  Une fois les deux lames coupantes enlevées, il est possible de passer au nettoyage.

Nettoyage des différentes pièces du sécateur

On privilégiera de l’eau savonneuse et une éponge, un chiffon ou une brosse pour correctement nettoyer le sécateur. L’objectif est donc d’éliminer les résidus de végétaux, la sève, ou encore les petits morceaux de feuilles. Nettoyer les différentes pièces de votre sécateur le protégera ainsi de la rouille…

Astuce du “renard noir” : Si jamais votre sécateur dispose d’un traitement antiadhésif au niveau des lames, il suffit de le frotter à l’aide d’un chiffon imprégné de produit pour vitre par exemple.

L’affûtage des lames du sécateur

Passons à l’étape plus délicate, l’affûtage du sécateur. Pour qu’il soit réussi, cela demande une certaine expérience et habitude… Mais il y a un début à tout ! Découvrons les différents gestes à avoir.

Nb : Un sécateur est composé d’une lame dite mobile, qui est tranchante, ainsi que d’une contre-lame fixe, qui elle n’est pas affûtée.

Il vous faut : une pierre à aiguiser (avec un grain 400/1000), un petit récipient d’eau et un chiffon.

1ère étape : Laisser tremper la pierre à aiguiser une dizaine de minutes dans l’eau

2ème étape : Une fois la pierre passée à l’eau, la poser sur une surface plane et stable.

3ème étape : Poser le biseau de la lame tranchante sur la pierre à aiguiser et frotter par petits mouvements circulaires, du haut vers le bas.

4ème étape : Une fois l’affûtage terminé, essuyer la lame et toutes les autres parties du sécateur avec le chiffon. Puis, passer au remontage du sécateur.

Il ne reste plus qu’à huiler le sécateur pour une utilisation efficace au printemps prochain… On privilégiera de l’huile de machine à coudre ou de l’huile de lin par exemple. Il suffit de graisser la partie coupante à l’aide d’un chiffon et de verser une goutte d’huile sur le ressort du sécateur. N’hésitez pas à l’actionner à quelques reprises afin que l’huile se répande partout. Et voilà, le tour est joué ! 

Les sorties “nature” à faire cet automne

L’automne s’est désormais bien installé et la nature regorge de trésors cachés ! L’opportunité de sortir découvrir de nouveaux endroits, d’attiser notre curiosité avec des plantes inconnues, ou encore de récolter des fruits ou légumes de saison… Faisons un tour d’horizon des différentes sorties au grand air durant cet automne…

Des sorties pour enfants durant les vacances scolaires

Les écoliers français rencontreront en vacances d’automne le 19 octobre prochain, jusqu’au lundi 04 novembre… L’occasion pour eux de profiter de la douceur de la nature en automne.

  • - Si vous habitez non loin de Yvré-L’Evêque, en Sarthe (72), vous pourrez faire profiter vos enfants d’animation autour d’Halloween. Les 24 et 28 octobre prochains, à L’Abbaye royale de l’Epau, vos enfants apprendront à chasser les sorcières et deviendront des experts en cucurbitacées grâce à l’atelier citrouille !
  • - Dans la commune de la Bruffiere, en Vendée (85), une balade sensorielle est proposée aux enfants de 3 à 6 ans, accompagnés d’un parent. L’objectif ? Découvrir les trésors de la nature les sens en éveil…
  • - À la ferme de Viltain, à Jouy en Josas (78), les enfants pourront apprendre à sculpter leur potiron d’Halloween, du 22 au 31 octobre. Vous pourrez en profiter pour découvrir la ferme…

Des activités pour se ressourcer en nature

  • - Pique-niquer sur les hauteurs de Volvic… Une activité rêvée pour se détendre et se ressourcer, n’est-ce pas ? Le 19 octobre prochain, au départ de Moulet-Marcenat (63), aura lieu une randonnée sur 7,5 km, vous emmenant sur le plateau granitique du Viallard. Une bonne paire de chaussures de marche et un pique-nique, et le tour est joué !
  • - Envie de faire une balade automnale après une longue journée de travail ? A Paris, au terminus de la ligne 9 du métro, se trouve le domaine National de Saint Cloud. Un immense jardin qui offre la possibilité de découvrir des jardins dessinés par le célèbre paysagiste André Le Nôtre.
  • - Course nature du Bioparc de Doué La Fontaine, dans le Maine Et Loire (49), le 17 novembre prochain ! Un rendez-vous sportif en plein cœur de la nature…

S’accorder des moments privilégiés en famille

  • - Enquêter sur les empreintes laissées par les animaux dans la nature, ça vous tente ? Rendez-vous en famille au Bois Bertrand de la petite commune de Fontenois, dans l’Aisne (02), ce samedi 12 octobre de 10 à 12h. Le lien ci-joint vous permet de réserver votre place : http://bit.ly/35mMsFS
  • - Découvrir une ferme pédagogique et un jardin en permaculture près de chez vous, c’est possible…à Curgy, en Saône-et-Loire (71), Alosnys jardin et sa ferme pédagogique vous ouvre ses portes. Il vous suffit de faire une demande de réservation en cliquant sur le lien suivant : http://bit.ly/2VqOKiC
  • - Le festival de la Forêt et du Bois 2019 a lieu à Montlouis-Sur-Loire, en Indre Et Loire (37), le 19 et 20 octobre prochains, au Château de la Bourdaisière. Au programme ? Parcours de sensibilisation au cœur de la forêt, concours de dessin « Dessine-moi ta forêt idéale », activités sportives, parcours bien-être, conférences, démonstration de sculpture sur arbre, banquet forestier… En bref, la forêt sera à l’honneur sur ces deux jours d’évènement !
  • - Les 02 et 03 novembre prochains aura lieu l’évènement « Jardins et Saveurs d’Automne », à Leognan, en Gironde (33). Un concours est organisé autour du thème « Donnons une 2ème vie à nos objets ». Vous retrouverez aussi un marché des saveurs, des pépiniéristes, horticulteurs et artisans.

Voici une sélection de sorties d’automne qui débutent dès ce week-end et s’étalent jusqu’à mi-novembre… De quoi (re)découvrir la nature au moment de l’arrière-saison !

Quel équipement pour bricoler au jardin cet été ?

Le retour de l’été vous donne l’occasion de pratiquer vos travaux de bricolage ? Rénover la maison, aménager l’extérieur pour gagner en confort, rafraîchir le jardin… Tous ces petits travaux permettent de donner du renouveau à votre environnement quotidien… Pour les effectuer avec sérénité et plaisir, un(e) bon(ne) bricoleur(euse) doit se munir d’un équipement adapté ! Blackfox vous propose donc une sélection de produits.

Bricoler en étant bien chaussé

Malgré l’arrivée de l’été, le temps se fait assez capricieux et l’on rencontre quelques jours de pluie… Ainsi, les averses sont assez fréquentes partout en France. Nous avons donc sélectionné pour vous une paire de chaussures adaptée à vos travaux de bricolage malgré les intempéries…

Connaissez-vous nos chaussures Néo Sans Gène ? Elles sont comparables à des chaussons d’extérieur… Composées de caoutchouc naturel, les chaussures Néo Sans Gène sont souples, ultraconfortables et résistantes. Tout ce qu’il y a de plus agréable lorsque l’on bricole.

De plus, elles sont aussi faciles à chausser qu’à déchausser et épousent parfaitement la forme de vos pieds ainsi que de vos mouvements. Equipées d’une semelle antidérapantes, elles vous permettront de ne pas glisser en cas d’averses… Ce sont des chaussures mixtes, disponibles du 36 au 46, en marine, kaki et vert.

Chaussures Néo Sans gène

Bricoler « à la cool »

Repeindre le portail de la maison, dégriser les meubles de jardin, réparer le vélo, arroser le jardin… Toutes ces petites activités sont agréables à pratiquer en période estivale ! De plus, vous pouvez les pratiquer avec des chaussures plus décontractées… Les sabots sont idéals puisqu’ils vous maintiennent le pied, vous protège les orteils, et sont faciles à enfiler !

C’est pourquoi nos sabots Oregon sont idéals pour les petits travaux de bricolage. Légers et souples, ils sont confortables et résistants… Leur semelle en EVA permet un bon amortissement des chocs. Ce sont des sabots mixtes, disponibles du 37 au 47, en kaki, fushia ou bien taupe…

Sabots Oregon

Enfiler des gants adaptés pour bricoler

Le bricolage estival, qu’il soit fait de manière occasionnelle ou non, nécessite très souvent une protection pour les mains… si vous envisagez de manipuler des petits objets,vous pouvez opter pour la paire de gants Brico adaptés aux travaux de précision.. Ils sont fabriqués à partir de latex , polyester et élasthanne permettant alors une plus grande dextérité et un effet « seconde peau » ! Ce gant de bricolage est disponible en taille 7, 8, 9, et 10.

Gants Brico

Qu’il fasse un grand soleil ou bien qu’il pleuve, bricoler l’été reste un plaisir… Alors n’hésitez pas à vous équiper des accessoires indispensables pour protéger vos pieds et vos mains lorsque vous bricolez.

Zoom sur la châtaigne et ses bienfaits.

Le châtaignier est un arbre fruitier issu de la famille des Fagacées. Il couvre approximativement 5 % du domaine forestier français. Le châtaignier peut supporter le froid, jusqu’à -15 degrés. On lui attribue une durée de vie aux alentours de mille ans. Grâce à ses racines, il est capable de puiser l’eau et les éléments minéraux se trouvant dans le sol, en profondeur. Son fruit est bien connu de tous, la châtaigne, et est riche en bienfaits naturels. Nous rappelons que la récolte des châtaignes se fait durant l’automne, plus particulièrement d’octobre à novembre. Les bogues doivent être tombées au sol, et fendues en deux. En effet, il faut que vous puissiez apercevoir les châtaignes qui sont à l’intérieur. Alors, découvrons, ensemble, ce fruit aux multiples facettes.


L’histoire de la châtaigne

Originaire d’Asie Mineure, le châtaignier a été implanté dans les Cévennes, par les Romains. D’ailleurs, un fossile de 8 millions d’années a été retrouvé dans la commune française de Sainte-Bauzille. Pourtant, l’espèce a failli disparaître durant l’ère glaciaire, mais elle fut réimplantée par l’homme. Aujourd’hui, c’est un arbre très répandu en France. Son fruit, la châtaigne, a longtemps été consommé par les plus pauvres, qui en faisaient un pain, particulièrement indigeste, mais à forte valeur énergétique. Les châtaignes remplaçaient alors les céréales.

Quelle est la différence entre la châtaigne et le marron ?

On confond très souvent la châtaigne avec le marron. Quelle est donc la différence majeure ?
Dans la langue française, la châtaigne et le marron sont synonymes. Lorsque l’on parle de crème de marron, de marrons chauds, ou bien de marrons glacés, on désigne en fait la châtaigne. Ce qu’on appelle marron, est au final, une châtaigne, plus grosse et qui ne possède qu’un seul gros fruit. Une version de la châtaigne qui a été modifiée par l’homme.
Le marron d’Inde, que l’on retrouve dans les villes ou les parcs, n’est quant à lui pas comestible.
Mais comment savoir si une châtaigne est comestible ? Pour ne pas confondre la châtaigne avec le marron d’Inde, qui n’est pas comestible, il suffit d’observer le fruit. Il est comestible s’il possède une « houppette à six cheveux », qui correspond au reste de la fleur d’origine, le sommet du pistil.

Ses bienfaits nutritifs

Alors, pourquoi est-il conseillé de consommer des châtaignes ?
Tout d’abord, parce que c’est bon ! Son goût doux, légèrement sucré et ses différentes textures sont très appréciés des français. Mais la châtaigne est aussi, et surtout, un aliment à forte valeur nutritive, c’est ce qui fait d’elle un atout pour notre santé. En effet, elle est source de minéraux et d’oligoéléments : potassium, magnésium, manganèse, cuivre, fer, phosphore, calcium, et sélénium. C’est aussi un fruit riche en vitamine B1, B2, B6, B9 et C. C’est donc un fruit à consommer l’automne et l’hiver, permettant de lutter contre la fatigue et les moments de stress fréquents.
De plus, elle permet un apport énergétique conséquent, ce qui est très apprécié des sportifs par exemple. Pour 100 grammes de châtaignes, elle fournit 370 calories, bien au-delà des céréales, pâtes complètes, ou bien des pommes de terre. Inévitablement, la châtaigne est calorique, mais elle possède un pouvoir de satiété important, et possède un indice glycémique faible. Vous l’aurez compris, on ne mange pas de la châtaigne à outrance, mais on la déguste avec plaisir sur une période donnée de l’année.
Le petit plus : la châtaigne ne contient pas de gluten. Les personnes qui y sont intolérantes peuvent alors se permettre de consommer sa farine, avec laquelle on confectionne du pain ou des gâteaux. Elle y apporte une saveur douce et sucrée.

Une recette facile à réaliser, à base de châtaignes

Pensez à appliquer la technique de conservation des châtaignes, vous permettant de les déguster jusqu’au mois de février.
Puisque les châtaignes sont délicieuses et sont à consommer à un moment privilégié de l’année, on vous partage une recette que l’on adore : le Parmentier de canard aux châtaignes.
Prévoyez 20 minutes de préparation, pour un plat destiné à 4 personnes, et 1 heure 10 de cuisson.

Les ingrédients nécessaires à la préparation du Parmentier de canard aux châtaignes :

  • - 3 cuisses de canard confites
  • - 600 g de pommes de terre
  • - 150 g de céleri
  • - 130 g de châtaignes
  • - 10 cl de crème fraîche
  • - 10 cl de lait
  • - 20 g de beurre
  • - Sel et poivre

  • Etape 1 : Lavez et épluchez les pommes de terre, puis coupez-les en deux. Lavez le céleri, et détaillez-le.
  • Etape 2 : Faites cuire les morceaux de pommes terre et de céleri dans une eau salé, durant 30 minutes.
  • Etape 3 :Dans une autre casserole, faites chauffer le lait et la crème. Vous pouvez y ajouter une pincée de sel.
  • Etape 4 :Grâce à un presse-purée, écrasez les pommes de terre et le céleri, puis mélangez le tout avec la crème et le lait. Coupez le beurre en morceau, et ajoutez-le à la purée.
  • Salez et poivrez le tout. Gardez en tête que le confit de canard est une viande déjà très salée.

  • Etape 5 : Enlevez la peau des cuisses de canard, puis émiettez la chair dans le plat.
  • Etape 6 : Coupez les châtaignes en petits morceaux, et répartissez-les dans le plat avec la chair de canard.
  • Etape 7 : Recouvrez la préparation de purée.
  • Etape 8 : Vous n’avez plus qu’à enfourner à 180 degrés, thermostat 6, durant 45 minutes.

Bonne dégustation !


Vous l’aurez compris, la Châtaigne est un fruit que l’on ne connaît pas assez. Considérée comme un produit « noble », elle est à faire découvrir aux petits comme aux grands, sous ses différentes formes ! Sa floraison, sa forme particulière et ses douces saveurs sucrées font de la châtaigne un fruit aux multiples facettes. Alors laissez-vous tentez par une balade en forêt, vous trouverez, à coup sûr, des châtaignes sorties de leur bogue.

Quelles plantes vivaces choisir pour une floraison hivernale ?

Il est vrai que l’automne est la saison propice à la plantation d’arbres et d’arbustes, mais pas que ! Et oui, on retrouve également les vivaces qui se développent très rapidement lorsqu’elles sont plantées à cette période. Cela s’explique par une terre encore chaude et humide, accompagnée de températures mitigées. L’enracinement des vivaces est alors favorisé, et vous n’êtes pas obligés de les arroser quotidiennement.
Les vivaces ont pour particularité de perdre leurs feuilles et leurs tiges à l’automne, mais elles repoussent dès l’arrivée du printemps. Cette variété de plantes possède donc des racines très tenaces, qui tiennent en terre plusieurs années.
Nous avons donc sélectionné, pour vous, trois plantes vivaces qui fleurissent l’hiver. À vos bottes, et à vos gants de plantation, jardinez !


Les hellébores, roses de Noël

La rose de Noël, la plus connue des variétés d’hellébores, est une plante vivace qui fleurit l’hiver. Originaire d’Europe centrale, elle s’adapte au climat froid. Plantés à l’automne, les hellébores débuteront leur floraison à la fin de l’hiver. Ce sont des plantes rustiques, qui supportent des températures allant jusqu’à -15 degrés.
Il existe une quinzaine d’espèces d’hellébores, mais nous souhaitons nous concentrer sur les Helleborus Niger, les plus connus. Cette espèce apprécie le sol frais, et se développe parfaitement sous la neige.
Concernant sa plantation, choisissez un emplacement mi-ombre ! Toutes les espèces d’Hellébores apprécient les sols frais et riches en humus.
ATTENTION : les hellébores sont toxiques, il faut impérativement les manipuler et les planter avec des gants de plantation. Choisissez un terrain drainé, creusez un trou aux alentours de 40 cm de profondeur. N’hésitez pas à y ajouter du terreau de plantation et une portion de terreau organique pour favoriser le développement de la plante. Placez-y les racines et refermez.
Astuce : espacez les hellébores lors de la plantation, entre 40 et 50 cm d’écarts pour chaque plant. De manière générale, l’hellébore est une variété de plantes vivaces résistantes, qui sont peu sujettes aux maladies. La seule chose qui risque de la dévitaliser est la sécheresse. Elle est donc à surveiller l’été, et à arroser très régulièrement. N’hésitez plus, et laissez-vous tenter par les résistants hellébores. Grâce à ces fleurs, votre jardin gardera des couleurs attrayantes durant l’hiver.


Hellébores, la rose de Noel, à la floraison hivernale

Le bergénia, l’herbe des savetiers

Le bergénia fleurit en hiver, dès le mois décembre s’il a été planté tôt, et là est toute sa particularité. Il ne craint donc pas le gel. Ces plantes n’exigent pas d’être plantées dans un sol particulier, seulement d’être exposées au soleil, en automne/hiver, pour qu’elles fleurissent correctement, et à l’ombre durant l’été. Le bergénia s’accommode donc à toutes les régions. Planté à l’automne, il débutera normalement sa floraison à la fin de l’hiver.
Concernant son entretien, n’hésitez pas à couper les fleurs fanées au fur et mesure, et enlevez les feuilles desséchées lorsque vous avez l’occasion. Il faut savoir que le bergénia est très résistant aux maladies et donc aux petits parasites du jardin. Et ça, c’est une bonne nouvelle !
Choisissez un endroit stratégique de votre jardin, creusez-y un trou de plantation deux fois plus important que la motte du bergénia. Repiquez le plant en godet, que vous aurez préalablement imbibé d’eau. Sachez que lorsque le bergénia est planté dans un sol « pauvre », le feuillage produit des couleurs intenses, allant du vert au rouge. On ne peut donc absolument pas se passer de cette vivace !


Le Bergénia, la vivace incontournable de l'hiver

Les hépatiques, herbes de la trinité

L’hépatique est une plante qui bénéficie d’une excellente rusticité, c’est d’ailleurs pour ça qu’on l’adore ! En effet, elle débute sa floraison à la fin de l’hiver, et ne craint pas le gel. Sachez que c’est une plante de petite taille, idéale en bordures, ou bien devant un arbuste. L’hépatique exige d’être à mi-ombre, dans un sol bien drainé.
À la différence des hellébores, vous n’avez pas besoin de beaucoup espacer les plants, entre 10 et 15 cm de séparation suffiront. Cependant, il est essentiel de planter 6 à 8 godets pour avoir un effet de masse dans votre jardin, dans une rocaille ou bordure. Il est important de la pailler avec un terreau de feuilles.
Son entretien ne tient qu’au choix de son emplacement ! L’hépatique ne doit pas être dérangée par d’autres plantes, ou de mauvaises herbes, car cela risquerait de nuire à son enracinement. Elle doit rester au frais, à mi-ombre. Ces petites fleurs en forme d’étoile sont indispensables pour votre jardin, et permettront une floraison hivernale très appréciable.


Les hépatiques, aussi appelées herbes de la trinité

On ne vous apprend rien, l’automne est donc une saison cruciale pour les vivaces. C’est le moment de planter celles achetées en godets. Les trois vivaces présentées sont résistantes au froid et fleurissent durant l’hiver, c’est un vrai avantage ! Elles permettront de diversifier les fleurs de votre jardin, et le rendre plus vivant durant l’hiver. La magie de la nature se trouve aussi dans ces petits végétaux, qui résistent à de très faibles températures pour notre plus grand bonheur.

Protégez vos avants-bras !

Vous souhaitez  tailler des végétaux dotés d’épines (mahonia, berberis, callistemon…)  ou tailler simplement des arbres ? Sachez qu’un bon équipement est nécessaire pour éviter les blessures ou les griffures notamment au niveau des avants-bras. Des vêtements épais et qui recouvrent l’intégralité du corps semblent évidents, pensez aussi à mettre des lunettes de protection et des gants adaptés. Le gant spécial taille des épineux ‘buisson’ est idéal pour ce type de taille. Fabriqué à partir de cuir au niveau de la main, il est également en néoprène au niveau des avants-bras. Cette manchette de protection  permet ainsi une bonne isothermie et offre une excellente protection pour les bras.