Actualité

Article

Comment entretenir son sécateur ?

Comment entretenir son sécateur ?

Share Button

L’automne offre l’occasion de faire du ménage au jardin, mais aussi de trier et nettoyer nos outils de jardinage quotidiens… Et puisque la taille des arbustes se termine, notre sécateur a bien besoin d’un brin d’entretien ! Cet outil indispensable au jardinier doit être entretenu régulièrement, car s’il est sale et mal affûté, il peut faire souffrir les végétaux… Apprenons ensemble à démonter le sécateur, le nettoyer et l’affûter avant l’hiver.

Démontage du sécateur

En règle générale, les sécateurs sont démontables… Cependant, il peut arriver que certains sécateurs moins qualitatifs ne le soient pas. Vous pouvez donc sauter cette étape. Au contraire, si cela est possible, voici les étapes à suivre :

1)  Prendre une photographie, à l’aide de votre smartphone, du sécateur avant qu’il soit démonté. C’est un moyen de s’assurer que le sécateur sera correctement remonté.

2)  Il est tout à fait envisageable de se munir de gants anti-coupures pour plus de sécurité

3)  Se munir d’un tournevis ou bien d’une clé adaptée au sécateur en question pour dévisser la vis qui permet de maintenir les deux lames

4)  Une fois les deux lames coupantes enlevées, il est possible de passer au nettoyage.

Nettoyage des différentes pièces du sécateur

On privilégiera de l’eau savonneuse et une éponge, un chiffon ou une brosse pour correctement nettoyer le sécateur. L’objectif est donc d’éliminer les résidus de végétaux, la sève, ou encore les petits morceaux de feuilles. Nettoyer les différentes pièces de votre sécateur le protégera ainsi de la rouille…

Astuce du “renard noir” : Si jamais votre sécateur dispose d’un traitement antiadhésif au niveau des lames, il suffit de le frotter à l’aide d’un chiffon imprégné de produit pour vitre par exemple.

L’affûtage des lames du sécateur

Passons à l’étape plus délicate, l’affûtage du sécateur. Pour qu’il soit réussi, cela demande une certaine expérience et habitude… Mais il y a un début à tout ! Découvrons les différents gestes à avoir.

Nb : Un sécateur est composé d’une lame dite mobile, qui est tranchante, ainsi que d’une contre-lame fixe, qui elle n’est pas affûtée.

Il vous faut : une pierre à aiguiser (avec un grain 400/1000), un petit récipient d’eau et un chiffon.

1ère étape : Laisser tremper la pierre à aiguiser une dizaine de minutes dans l’eau

2ème étape : Une fois la pierre passée à l’eau, la poser sur une surface plane et stable.

3ème étape : Poser le biseau de la lame tranchante sur la pierre à aiguiser et frotter par petits mouvements circulaires, du haut vers le bas.

4ème étape : Une fois l’affûtage terminé, essuyer la lame et toutes les autres parties du sécateur avec le chiffon. Puis, passer au remontage du sécateur.

Il ne reste plus qu’à huiler le sécateur pour une utilisation efficace au printemps prochain… On privilégiera de l’huile de machine à coudre ou de l’huile de lin par exemple. Il suffit de graisser la partie coupante à l’aide d’un chiffon et de verser une goutte d’huile sur le ressort du sécateur. N’hésitez pas à l’actionner à quelques reprises afin que l’huile se répande partout. Et voilà, le tour est joué ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l'opération pour poster un commentaire *

Catégories

Inscription à la newsletter



facebook_ah2015
facebook_ah2015
facebook_ah2015