Actualité

Article

Désherber votre pelouse : quand et comment ?

Découvrons ensemble les enjeux et techniques du désherbage, afin de laisser respirer votre gazon !

Share Button

Votre gazon demande une attention particulière, et le désherbage fait partie des activités jardinage lui permettant d’être en bonne santé. E Pourquoi ne pas en profiter pour en faire un moment de calme et de détente, où vous retrouverez votre jardin et veillerez à son développement ? Pour ce faire, n’hésitez pas à vous munir d’un équipement adapté vous facilitant la vie. Ces accessoires sont disponibles en jardineries ou magasins de bricolage. Alors, découvrons ensemble les enjeux et techniques du désherbage, afin de laisser respirer votre gazon !

Pourquoi faut-il désherber son gazon ?

Le désherbage est un soin nécessaire à la survie et la préservation de votre gazon.
Au-delà de faire « tâche » dans votre jardin, les mauvaises herbes ont aussi un impact sur la santé de votre pelouse. Puisque celle-ci n’est pas dans son habitat naturel, à l’inverse des mauvaises herbes, elle est plus fragile et demande une attention toute particulière. En effet, les mauvaises herbes, aussi appelées plantes adventices, se développent très rapidement, surtout lorsque le temps est propice à l’enracinement. Elles vont alors prendre de la place, puiser dans la terre des éléments tels que l’eau ou bien les sels minéraux, essentiels pour la bonne santé de votre pelouse. Petit à petit, les mauvaises herbes, vont faire de l’ombre à votre gazon, qui n’aura plus de quoi se développer correctement, et finira par être étouffé.
Il existe deux catégories de plantes adventices : les plantes vivaces et les plantes annuelles. Les mauvaises herbes vivaces sont particulièrement tenaces, car leur enracinement est assez profond. Il faut alors agir vite ! Dans cette catégorie, on retrouve le pissenlit, le rumex, la consoude, le cerfeuil sauvage, les orties, le liseron, ou bien la fougère aigle par exemple. Les plantes annuelles sont quant à elles moins tenaces, puisqu’elles ne vivent qu’une saison. Elles poussent très rapidement, et cherchent à germer bien avant les plantes vivaces.

Quand le désherbage est-il le plus propice ?

Il est conseillé de désherber votre gazon une à deux fois par an, au printemps et à l’automne. Les mauvaises herbes n’auront pas le temps de s’enraciner, et seront plus faciles à arracher. Si vous attendez trop longtemps après l’apparition des premières mauvaises herbes, les arracher et extirper leurs racines vous demandera plus de travail.
Alors, si vous n’avez pas encore désherbé votre pelouse, c’est la saison idéale pour vous en occuper. Munissez-vous d’une paire de bottes, de gants de jardinage, et partez à la chasse aux mauvaises herbes ! Ainsi, vous préparez votre jardin à passer l’hiver dans de bonnes conditions.

Comment s’y prendre ?

Il existe plusieurs façons d’enlever les plantes adventices qui se sont installées dans votre beau jardin…

  • • S’il y a peu de mauvaises herbes, amusez-vous à les arracher manuellement, à l’aide de gants facilitant la prise. Un couteau extirpateur et un grattoir adapté aux grosses racines enfouies profondément peuvent aussi vous aider. Si la terre est mouillée, votre travail sera facilité.
  • Important : ne vous contentez pas de couper les racines, car cela ne stoppera pas le développement ; Il faut alors les arracher.

  • • Si la quantité de mauvaises herbes est plus conséquente que prévu, vous avez la possibilité d’appliquer un désherbant naturel fait-maison, ou bien celle d’opter pour le désherbeur thermique, respectueux pour l’environnement. Son principe est simple : chauffer les plantes, engendrant alors un choc thermique, détruisant les cellules végétales et la plante.
  • • Enfin, si votre gazon est totalement infesté de mauvaises herbes, vous n’aurez pas d’autres choix que de nettoyer la zone, niveler la terre et semer un nouveau gazon.

Fabriquez votre propre désherbant

Nettoyer sa pelouse tout en respectant l’environnement, c’est possible ! On partage avec vous deux recettes de désherbants particulièrement efficace !
1) Utilisation de l’eau de cuisson Il vous suffit de récupérer l’eau de cuisson des pommes de terre, des pâtes ou bien du riz et de la verser à la base des plantes. Cette eau possède des propriétés désherbantes naturelles. Cependant, veillez à ce qu’elle ne soit pas trop salée pour ne pas nuire au gazon.
2) Utilisation du vinaigre blanc Le vinaigre blanc, très souvent utilisé comme nettoyant naturel, fait des merveilles sur les mauvaises herbes, plus récalcitrantes que d’autres plantes. La recette à suivre pour 2 litres d’eau :

  • - 3 litres de vinaigre blanc
  • - Entre 500g et 1 kg de sel

Ces techniques faciles à réaliser sont des solutions pour lutter contre les désherbants chimiques, nuisibles à l’environnement et à l’écosystème de votre jardin. Jardiner tout en ayant une attitude éco-responsable, c’est allier l’utile à l’agréable !

Choisir de laisser vivre les mauvaises herbes

Malgré tout, les plantes adventices évoluent dans leur habitat naturel, et ont leur place au jardin. Pour certaines, ce sont des plantes qui portent mal leur nom, car elles possèdent de nombreux bienfaits nutritifs ; On peut citer les orties, l’égopode, le chénopode blanc, le plantain, la moutarde noire ou bien le laiteron. Pour reconnaître les espèces et bien les utiliser, référez-vous à un ouvrage spécialisé. Nombreux sont donc les jardiniers qui ont décidé de cohabiter avec les plantes adventices, même si leur développement doit être contrôlé.


Alors accordez-vous un moment de détente pour prendre soin de votre jardin, et lancez-vous dans cette mission jardinage pour un gazon en bonne santé. Qu’est-ce que c’est agréable d’en profiter toute l’année, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l'opération pour poster un commentaire *

Catégories

Inscription à la newsletter

Je veux recevoir les offres promotionnelles de Blackfox
facebook_ah2015
facebook_ah2015
facebook_ah2015