Actualité

Article

En septembre, on s’active au jardin !

En septembre, on s’active au jardin !

Share Button

Fin de l’été, début de l’automne… Le mois de septembre est au cœur de deux saisons. La canicule étant passée, la végétation peut alors respirer et c’est l’opportunité de profiter de votre jardin. Récolte de fruits et légumes, préparation des semis d’automne-hiver, travaux d’entretien… Bref, en septembre, on s’active au jardin !

Le mois de l’abondance

Courgettes, poivrons, haricots, tomates, aubergines… En septembre, il est encore temps de récolter les derniers légumes du soleil. Et ceux de l’arrière-saison se mettent aussi à pousser… Potirons, courges, choux, roquette, laitues, poireaux !

Mais il n’y a pas que les légumes qui poussent abondamment au jardin. En effet, les fruitiers sont aussi d’actualité. Vous pouvez récolter les pommes, poires, le raisin et les prunes tardives par exemple. D’ailleurs, sachez que les poires doivent être directement cueillies sur leur arbre. Il est inutile d’attendre que le fruit tombe et s’abîme… En règle générale, si les fruits se détachent facilement, c’est qu’ils sont suffisamment mûrs ! Alors à vos paniers et en avant toute pour une belle récolte sous les derniers rayons de soleil d’été.

Semer

Le mois de septembre est une excellente période pour préparer le potager d’automne-hiver ! Vous pouvez désormais semer les légumes d’hiver : le chou, la laitue, mâche, roquette, épinards, oseilles, navets, oignons, radis, poireaux… Comme d’habitude, n’hésitez pas à enrichir la terre de compost afin de favoriser leur développement. Veillez à maintenir votre terre humide au maximum jusqu’à la levée des graines.

Et puisque l’on parle de graines, celle de vos fleurs fanées peuvent vous intéresser ! Vous pouvez d’ores et déjà supprimer les fleurs fanées et récolter leurs graines : œillets d’indes, capucines, soucis, gaillardes, dahlias, roses trémières, lupins… Pour en replanter au printemps  prochain, il suffit de faire sécher les graines récupérées et les entreposer dans un bocal opaque, dans un lieu sec et abrité.

Les travaux au jardin

Votre pelouse a souffert cet été avec la chaleur et surtout les périodes de canicule… La solution ? Il faut la scarifier. Ainsi, vous obtiendrez une pelouse plus résistante, plus dense et prête pour l’automne. Il existe trois types de scarificateur différents : manuel, électrique ou encore thermique.

Nos conseils pour une pelouse correctement scarifiée :

  • - Votre terrain doit être légèrement humide. Si ce n’est pas le cas, mieux vaut attendre les prochaines pluies. 
  • - Il est important de ne pas la scarifier de manière trop profonde, afin de ne pas la détruire. Conservez entre 2 à 4 mm de profondeur.
  • - Pour n’oublier aucun recoin de votre pelouse, scarifiez-la par passages croisés. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un conseiller en jardinerie, ou en visionnant le tutoriel suivant : https://www.youtube.com/watch?v=mUwZ045dTG

Vos haies ont besoin d’une petite coupe afin de poursuivre le bon développement.. Deux tailles dans l’année sont nécessaires, une au printemps et une autre à la fin de l’été. Avant de vous lancer dans la taille de votre haie, sachez que la base doit être plus large que la cime, pour que chaque arbuste qui la compose bénéficie d’assez de lumière. Retenez que chaque année, la haie doit perdre la moitié de sa nouvelle pousse. Vous éliminerez alors les rameaux placés au centre, le vieux bois et les branches qui vous paraissent abîmées. N’ayez pas peur de légèrement dégarnir le haut de votre haie, cela lui fera du bien et elle se redéploiera dans les semaines suivantes.

Chaussez une paire de bottes ainsi qu’une paire de gants, et le tour est joué pour partager un moment de complicité avec la nature. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l'opération pour poster un commentaire *

Catégories

Inscription à la newsletter



facebook_ah2015
facebook_ah2015
facebook_ah2015