Actualité

Article

Quand et comment planter vos framboisiers ?

Le mois de novembre est propice à l’enracinement, alors pourquoi ne pas planter un framboisier au jardin ? Et vous profiterez de ses délicieux fruits au retour des beaux jours !

Share Button

Le mois de novembre est le moment propice pour débuter votre verger, tant qu’il ne gèle pas ! En effet, l’enracinement est facilité et les végétaux rustiques ont toutes leurs chances de se développer parfaitement au retour des beaux jours. Vous pouvez d’ores et déjà planter vos arbres fruitiers rustiques, et on a une petite préférence pour le framboisier ! Alors découvrons ensemble les subtilités de cette ronce aux fruits si délicieux.

Zoom sur le framboisier

Aussi appelée la ronce du mont Ida, le framboisier est une espèce d’arbrisseaux de la famille des Rosacées. Comme cité précédemment, le framboisier est rustique, et peut produire des fruits sur une durée de 15 ans, à condition d’en prendre soin. La culture du framboisier est à la portée de nous tous, et la récolte est particulièrement abondante, rien de plus agréable n’est-ce pas ?
Il existe deux types de framboisiers :

  • - Les remontants fructifient plusieurs fois dans l’année, à la fin du printemps et au début de l’été
  • - Les non-remontants ne produisent des fruits qu’une seule fois dans l’année, au début de l’été
  • À savoir : la plantation du framboisier est identique, qu’il soit remontant ou non.

    Quand et comment planter les framboisiers ?

    La ronce du mont Ida se plante au début de l’automne, jusqu’à la fin du mois de décembre, ou bien à la fin de l’hiver, dès le mois de mars. Cependant, nous privilégierons l’automne ! Si vous avez pour habitude de jardiner avec la lune, choisissez un jour de fruit, en lune descendante, lorsque la sève regagne les racines. Quelle place de choix donner à vos framboisiers ? Un lieu privilégié, où les framboisiers pourront se développer durant des années, sans perturber les autres plantes. Ils apprécient les sols humifères, même s’ils s’accommodent à tous types de sol. Une exposition ensoleillée leur conviendra parfaitement. Concernant sa plantation : pour chaque pied, prenez le soin de faire des trous profonds, espacés de 50 cm, les uns des autres. Afin de favoriser la richesse de la terre, n’hésitez pas à déposer du compost dans les trous de plantation, puis placez-y le pied de framboisier, et rebouchez le trou avec la terre extraite au préalable. Arrosez abondamment, puis paillez le tout.
    Conseil jardinage : n’enterrez pas le collet de la pousse dans la terre, cela risquerait de retarder son développement. De plus, pour que vos framboisiers ne s’abiment pas et restent à leur place, il est possible de palisser les pieds à l’aide de fil de fer tendus entre des poteaux, installés au sol.

    Le bouturage du framboisier

    Pour que vos récoltes de framboises soient toujours aussi généreuses, le framboisier demande à être divisé tous les 3 à 4 ans, et plus particulièrement durant leur repos végétatif, c’est-à-dire en automne-hiver. Sachez qu’avant de déplanter les framboisiers, il faut savoir où les repiquer au jardin. D’ailleurs, il est conseillé de les changer de place si vous le pouvez.

    Comment bouturer votre framboisier en 5 étapes ?
    Le matériel nécessaire : Vous aurez besoin d’une fourche-bêche et d’une bêche.

    • 1) Préparez votre sol en faisant une tranchée de la largeur et de la profondeur d’un fer de bêche. Puis tapissez le fond de terreau et de compost.
    • 2) À l’aide d’une fourche-bêche, déterrez les vieilles souches de framboisiers. Secouez-les afin de les débarrasser d’un maximum de terre !
    • 3) Place à la division des souches : tranchez net la souche à l’aide d’une bêche, pour en faire plusieurs éclats, composés de tige de rejets, rhizomes et racines. Un éclat ne peut contenir qu’une seule tige.
    • 4) Rabattez les tiges à environ 25cm, en les coupant juste au-dessus d’un bourgeon.
    • 5) Replantez rapidement les souches afin qu’elles ne se dessèchent pas. Placez un éclat tous les 50 cm, recouvrez de terre et arrosez. Il ne vous reste plus qu’à pailler avec des feuilles mortes et du compost.

    • Vous connaissez désormais tout sur la plantation du framboisier et son entretien quotidien. De quoi récolter de généreuses framboises colorées dès le début de l’été, à déguster nature ou bien dans un tiramisu par exemple. On en a déjà l’eau à la bouche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l'opération pour poster un commentaire *

Catégories

Inscription à la newsletter



facebook_ah2015
facebook_ah2015
facebook_ah2015