Actualité

Article

Septembre : Semer, planter, bouturer au jardin d’ornement

Septembre : Semer, planter, bouturer au jardin d’ornement

Share Button

C’est la rentrée ! Retour au bureau, à l’école, ainsi qu’au jardin  d’ornement ! Votre bout de nature se trouve dans une période transitoire où un nettoyage, taillage et vent de nouveauté sont les bienvenus ! Semer, planter et bouturer… Le renard noir vous en dit plus sur comment prendre soin de votre jardin d’ornement en septembre !

Semer au jardin d’ornement en septembre

Et si on prenait le temps d’installer des annuelles rustiques au jardin ? Bleuet, nigelle de Damas, vipérine, coquelicot, pavot de Californie, pieds d’alouette, godétia ou encore pois de senteur… Une floraison apparaîtra au printemps prochain ! Concernant la plantation, il suffit de semer à la volée ou bien ligne, sur un sol riche en humus !

Il n’y a pas que les fleurs annuelles qui sont bonnes à semer en septembre puisque c’est aussi la période idéale pour le gazon ! Que l’herbe ait souffert durant l’été, ou bien que vous ayez envie de changement pour votre jardin, la fin du mois de septembre et le début du mois d’octobre constituent la période idéale pour semer. En effet, la terre est humide ce qui favorise son retournement (pour préparer l’engazonnement) ainsi qu’une pousse plus rapide du gazon.

Le renard noir a déniché pour vous une vidéo explicative des différentes étapes de semence : https://www.youtube.com/watch?v=TZbWDiBJzWM

Planter au jardin d’ornement en septembre

Azalée, camélia, rhododendron, magnolia… Les plantes dites de terre de bruyère, qui apprécient dont les sols acides peuvent être plantées dans toute la France, dès début septembre et jusqu’à la mi-octobre. La terre encore chaude permet aux plantes de reprendre plus facilement leur enracinement. Ces plantes trouvent leur bonheur dans endroits à moitié ombragés du jardin. Ce sont les sols acides, frais et bien drainés qui font leur bonheur. Concernant la plantation, le renard noir vous conseille d’installer ces plantes dans une fosse de terre de bruyère. Voici les différentes étapes à suivre :

  • - Creuser une fosse de terre
  • - Installer dans le fond de celle-ci un feutre géotextile
  • - Déposer dans le fond du trou des graviers de drainage
  • - Recouvrir cette première couche de terre de bruyère jusqu’à un peu moins de la moitié du trou
  • - Déposer la motte et recouvrir de terre
  • - Arroser abondamment une fois plantée et le tour est joué !

Les bulbes de printemps sont aussi concernés par cette vague de plantation !

En potées, massif ou même dans la pelouse… Tulipes, crocus, narcisses ou encore jacinthes… Ces fleurs de printemps qui apportent couleurs et gaieté au jardin peuvent être plantées dès septembre et jusqu’au mois de novembre. Après avoir bêché en profondeur et attendu quelques jours, il est possible de planter les bulbes de printemps. Voici un schéma récapitulatif de la profondeur de plantation pour chaque bulbe :

Bouturer au jardin d’ornement en septembre

Pour les plus téméraires, vous pouvez passer au bouturage de certaines espèces ! Voici une liste issue du site Rustica :

  • Santoline
  • Sureau
  • Rosier
  • Anthémis
  • Aucuba
  • Bougainvillée (Bougainvillier)
  • Forsythia
  • Fuchsia
  • Fusain
  • If
  • Jasmin étoilé
  • Laurier-cerise
  • Pélargonium
  • Pyracantha (Buisson-ardent)

Le bouturage permet alors de multiplier un nombre de plantes autant que souhaité. Vous obtiendrez alors un plan identique à la plante mère, ce qui n’est pas toujours le cas avec la technique du semis. Il suffit alors de prélever un organe dit végétal à la plante, et de le planter dans une terre adaptée à la plante et ses besoins.

Le conseil du renard noir : il existe plusieurs techniques de bouturage qui sont propres à chaque plante. Voici un récapitulatif :

  • - La bouture simple de tige pour les plantes vivaces et annuelles, les arbustes et les arbres.
  • - La bouture dans l’eau la saule, le bégonia, le philodendron, le laurier rose, la lierre, la papyrus ou encore le saule…
  • - La bouture de racine le molène, le pavot ou encore le phlox…
  • - La bouture de feuille pour les persistants
  • - La bouture en talon pour les rosiers, les grimpantes, les vivaces semi-arbustives…
  • - La bouture d’œil pour les camélias, hortensia, la vigne, les ronces ou encore le rhododendron
  • - La bouture en crossette pour le figuier, le berbéris, le sureau ou encore la vigne…
  • - La bouture en plançon pour le peuplier ou encore le saule

Alors, on enfile les demi-bottes (lien demi-bottes), les gants de jardinage (lien pages gants) et il ne reste plus qu’à bichonner notre coin de jardin pour bien accueillir l'automne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l'opération pour poster un commentaire *

Catégories

Inscription à la newsletter



metier-FR
metier-FR
metier-FR