Actualité

Article

Zoom sur la figue, fruit estival

Zoom sur la figue, fruit estival

Share Button

N’avez-vous pas toujours rêvé d’avoir un figuier au jardin ? Et bien laissez-vous tenter ! Si le figuier est correctement exposé et bien entretenu, il vous donnera des fruits dès l’été ou à l’automne… Découvrons sans plus attendre comment le cultiver.

Mais qui est vraiment le figuier ?

Le figuier, aussi appelé Ficus carica, est un arbre fruitier originaire de Mésopotamie. L’histoire raconte qu’en 2 500 avant J.-C., les égyptiens nourrissaient leurs oies avec des figues… Plus tard, c’est sous un figuier que les célèbres Romulus et Remus furent allaités par une louve. Dans le jardin d’Eden, on considère la figue comme le fruit défendu ! Les feuilles du figuier servaient à Adam et Eve pour cacher leur nudité.

Sachez que le fruit du figuier n’est pas la figue, mais ses grains croquants situés à l’intérieur. Quant aux filaments roses, ils représentent eux les fleurs du figuier. Aujourd’hui, on dénombre plus de 250 variétés de figues comestibles. Malgré ses origines orientales, le figuier peut s’acclimater aux régions françaises, tant que les températures ne descendent pas en dessous de -15degrés en hiver. Il est très apprécié au jardin, surtout l’été car il apporte de l’ombre et une certaine fraîcheur…

Comment obtenir de délicieuses figues au jardin ?

La plantation : On plante généralement le figuier à l’automne, jusqu’au printemps, dans un terrain frais et profond. Les jeunes figuiers sont sensibles au froid, plantez-les donc dans un endroit abrité. Apportez du compost lors de la plantation, afin de favoriser le développement de l’arbre fruitier.

L’entretien : La première année, taillez le jeune plant à 3 yeux. Puis, la deuxième année, taillez les 3 rameaux obtenus sur 3 yeux. Enfin, la troisième année, taillez une nouvelle fois sur 3 yeux les rameaux obtenus. Sélectionnez les drageons les plus développés et les mieux placés et supprimez les plus faibles. Selon les variétés, les figuiers n’ont pas besoin du même taux d’arrosage. Cependant, sachez que les figuiers supportent très bien la chaleur et n’ont pas besoin d’apport d’eau trop conséquent. Lors des périodes de fortes chaleurs, les jeunes plants doivent être arrosés assez régulièrement. Si jamais il souffre d’un manque d’hydratation, leurs feuilles se verront flétrir…

La récolte : Elle se fait en été, au mois d’août, ou au début de l’automne ! Les fruits sont mûrs lorsqu’ils sont mous et que la peau se craquelle légèrement. Sachez qu’en France, il est possible de récolter certaines figues deux fois sur une même année, ce sont les bifères… Au mois de juin, ce sont les « figues fleurs », puis arrivent ensuite les figues d’automne. On compte parmi ses variétés bifères, la « Goutte d’Or », « Blanche d’Argenteuil » et la « Caromb ».

Et si vous ne voyez pas de figues apparaître ? Considérez cela comme normal… En effet, le figuier est un arbre qui nécessite une période d’enracinement importante. Un arrosage régulier durant les premières années sera nécessaire pour voir apparaître les premières figues.

Si les figues ne mûrissent pas ? Pas de panique ! Il arrive assez fréquemment que les figues ne mûrissent pas. Cela peut être dû aux raisons suivantes :

  • - L’arbre manque de soleil
  • - Il n’est pas encore suffisamment enraciné pour donner vie à des fruits
  • - Il ne trouve pas sa place où vous l’avez planté. Soit il est trop exposé au vent, ou encore la chaleur n’est pas suffisante. S’il n’est pas trop gros, n’hésitez pas à le déplacer !

Cuisinez une tarte aux figues

La fameuse tarte aux figues… Un vrai délice ! Lancez-vous dans sa préparation avec des figues toutes droites venues du jardin.

Pour 4 personnes, il vous faut :

  • - 1 rouleau de pâte brisée
  • - 10 figues du jardin
  • - 80g de poudre d’amandes
  • - 15cl de crème fraîche
  • - 1 sachet de sucre vanillé
  • - 3 cuillères à soupe de confiture d’abricots

Etape 1 : Choisissez un moule, recouvrez-le de papier sulfurisé et garnissez-le de votre pâte brisée. Réservez le tout au frais.

Etape 2 : Rincez vos figues et coupez-les en deux.

Etape 3 : Préchauffez le four à 210 degrés, thermostat 7. Puis, dans un récipient, mélangez la crème fraîche avec la poudre d’amandes et le sucre vanillé.

Etape 4 : Sortez la pâte du frais, et versez-y la préparation. Disposez par-dessus les figues préalablement coupées. Enfournez durant 40 minutes.

Etape 5 : Faites chauffer la confiture d’abricots, diluée avec un peu d’eau. Nappez le tout sur la tarte.

Et le tour est joué ! Bonne dégustation.

Le figuier n’a plus de secrets, ou presque, pour vous… De quoi lui trouver une place privilégié au jardin dès l’arrivée de l’automne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de résoudre l'opération pour poster un commentaire *

Catégories

Inscription à la newsletter



facebook_ah2015
facebook_ah2015
facebook_ah2015